Retour de mission à l’heure du coronavirus

Quitter son lieu de vie, ses collègues et ses amis presque du jour au lendemain, devoir rebondir en France sans l’avoir anticipé,… telle est la situation difficile qu'a vécue Amélie, comme bon nombre de VSI depuis le début de la crise sanitaire, entre fermetures de frontières et montée en puissance de l’épidémie.

Amélie et ses collèges au Cambodge pour Toutes à l’École

Un article de Lucille Caron, Chargée de mission VSI


Amélie s’est engagée en septembre 2019 pour une mission d’un an avec l’organisation Toutes à l’école au Cambodge. Avec le développement du Covid-19 en Asie, sa mission a pris fin en mars 2020 après 7 mois de VSI, la forçant à un retour en France dans l’urgence.

Autant de facteurs qui rendent nécessaire un accompagnement au retour et une prise de recul par rapport à sa mission de VSI et l’expérience de ces derniers mois.

Rentrée en mars au début de confinement français, tu as été placée dans une situation compliquée. Comment se sont passés ses premiers mois ?

Effectivement le contexte de ma fin de mission était très particulier et le retour en lui-même n’était pas du tout prévu dans ces conditions.

Une fois en France en plein confinement, j’ai dû attendre 1 mois et demi pour voir mes parents, et 3 mois pour retrouver le reste de ma famille.  

De plus la reprise d’une activité professionnelle n’est pas favorisée par le contexte, et ma situation est un peu particulière car je réside depuis plus de 10 ans à Singapour. Ainsi, 6 mois après mon retour je n’ai toujours pas d’activité professionnelle bien que quelques pistes intéressantes se profilent.

Pour moi, l’idée maintenant est de capitaliser sur cette expérience VSI afin de donner plus de relief et de force à mes nouveaux projets professionnels.

La session retour de La Guilde et divisée en deux jours, un sur l’insertion professionnelle, et un sur la relecture personnelle de son expérience. Qu’est-ce que ces journées t’ont apporté ?

Pour moi cette session a été un énorme plus, je recommande très vivement ces 2 jours de formation au retour. Je trouve formidable que La Guilde et l’Etat français aient le souci de ce retour et qu’ils mettent en place ces accueils, tout ceci gratuitement.

Une session pendant le COVID, où intervenants et VSI s’organisent

C’est l’occasion de voir d’autres VSI et de se découvrir des points communs, parler du retour à la vie en France et de ses joies, mais aussi de la nécessité de se réadapter et s’ajuster. Cela m’a permis une grande prise de recul par rapport au retour dramatique COVID.

De façon générale, la session nous a tous permis, aux autres participants et à moi, de reprendre confiance en soi. Certains ont vécu des choses pas très simples et en parler ensemble permet de s’appuyer sur de nouveaux repères, de nouvelles bases.

Enfin, cela m’a permis de faire un bilan de compétences avec toutes les choses apprises durant mon VSI, ce qui me valorise considérablement par rapport à l’avant. Donc je résumerais cette session avec 2 mots : s’ajuster et se valoriser.

D’un point de vu pratico-pratique sur le retour à l’emploi j’ai pu recevoir des tips comme revoir mon CV, quelques aides au niveau de la conduite d’interviews, la définition d’un nouveau projet professionnel mais surtout, la possibilité d’identifier post-VSI les traits uniques de mon profil qui font que mes candidatures futures seront très différenciatrices. C’est pour moi un atout indiscutable pour décrocher le fameux job que j’ai identifié.

Quel est le moment qui t’a le plus marqué durant cette session ?

Sûrement les premières 30 minutes au 1er tour de table. Comme la grande majorité du groupe, je suis allée à la session un peu sceptique, à reculons, avec un sentiment de perte de temps et surtout une envie de tourner la page du VSI et passer à autre chose. Je n’avais jamais trop reparlé de mon VSI.

Mais sur place dès les premiers moments, avec un tour de table puis grâce au contenu de la session et des formateurs, tout s’est enclenché très vite ; on a tous ressenti que cela serait 2 jours à forte valeur ajoutée, un moment nécessaire pour nous.

En savoir plus sur les actions de Toutes à l’écoles et leurs offres de missions VSI !

Découvrez la vidéo de Anne : elle nous parle également de sa session retour réalisée en octobre 2019


Envie de continuer la lecture ?

Sur le même sujet :