TANDEM, épisode 6 : accompagner

La Guilde mène le projet TANDEM : un binôme de deux jeunes venus d’horizons sociaux et scolaires très différents, expatriés au service d’un même projet solidaire ou culturel. Une initiative à suivre chaque mois depuis le terrain. Sixième épisode : accompagner.

Un article de Service civique


Depuis sa création vers le milieu des années 70, Fondacio a toujours accordé une grande importance à l’accompagnement des jeunes : les aider à se découvrir, à comprendre comment donner le meilleur d’eux-mêmes, à trouver leur vocation au sein de la société. Partenaire du programme TANDEM, Fondacio partage son expérience en tant que structure d’envoi.

« Depuis près de 20 ans, nous avons la chance de proposer des missions de volontariat à de nombreux jeunes, au sein de nos projets sociaux développés par nos associations locales en Afrique, Asie et Amérique latine. Mais, il faut bien l’avouer, ces jeunes présentent toujours un peu le même profil : un parcours scolaire réussi, bac +3, bac +4 ou plus, une première connaissance du monde de l’entreprise à travers des stages ou l’apprentissage, des expériences à l’étranger, … Un certain confort donc, à la fois pour nous qui les envoyons depuis la France et pour nos responsables de projets sur le terrain.

Mais tout cela ne correspond pas toujours avec l’esprit qui nous anime chez Fondacio – être des révélateurs de talents ! Alors, quand La Guilde, grâce Vanessa Gilles et Lucie Prédinas, nous a présenté le projet TANDEM, nous avons tout de suite eu envie d’y participer. Donner une chance de partir à un jeune au profil plus éloigné de la mobilité, proposer une expérience interculturelle forte, ouvrir de nouveaux horizons, découvrir ses richesses personnelles… Cela avait tout son sens pour nous. Nous avons donc accueilli un jeune homme, tout juste bachelier, doté d’un appétit de vivre immense, désireux de tout connaitre, de tout voir, de tout comprendre…

Soyons honnêtes, cela nous a demandé de mettre un place un accompagnement un peu plus prononcé que celui des autres volontaires, ce dès la semaine de formation au départ à Paris, avant de s’envoler pour Lomé, Togo.  Car les procédures administratives lourdes en temps de Covid, les relations avec la famille restée en France, la compréhension du mode de fonctionnement de notre service volontariat, la conscience des attentes « professionnelles » de la part du projet, la logistique et l’anticipation… tout cela a nécessité un apprentissage particulier pour notre jeune Tandem ; et de l’écoute, de la patience, des efforts d’ajustement et de compréhension de la part de son tuteur local.

Les autres volontaires au sein du projet, et particulièrement le deuxième volontaire du Tandem, son binôme, ont facilité certaines prises de conscience de part et d’autre – la spontanéité de notre jeune Tandem, peut-être liée à sa jeunesse, nous a parfois déroutés ! Mais cela nous a aussi remis en question, en nous faisant prendre conscience que ce que nous jugions acquis ne l’était pas toujours tant que ça.

Cette expérience nous a montré que la qualité des échanges avant départ entre le volontaire, le projet d’accueil et notre service d’envoi devait être travaillée, car ces échanges sont primordiaux pour que le volontaire se sente bien à sa place et efficace dans sa mission. Pendant ces huit mois, nous avons appris et grandi ensemble… et nous sommes aujourd’hui prêts à retenter l’aventure avec un autre Tandem !

Nous renforcerons alors le temps de dialogue avant le départ, afin de mieux cerner le caractère des jeunes volontaires, ce qui les motive profondément, pour leur proposer une mission la plus adaptée. Ce temps de dialogue sera aussi l’occasion de poser ensemble les bases de la collaboration, qui implique d’accepter un suivi mensuel de la mission et le respect « d’un code de conduite » en lien avec le mode de vie africain. Nous avons conscience du caractère contraignant de ces deux derniers points, mais nous pensons que c’est aussi une opportunité pour faire grandir la confiance en soi et la maturité des jeunes qui se lancent dans l’aventure du volontariat. Le développement passe aussi par là. »


À LIRE AUSSI : TANDEM, épisode 1 : Partir


Pour aller plus loin


Actions ! La lettre de La Guilde

Merci de valider votre inscription via le mail de confirmation envoyé.
Nous gardons vos données privées.