TANDEM, épisode 4 : Vivre à deux

La Guilde mène le projet TANDEM : un binôme de deux jeunes venus d’horizons sociaux et scolaires très différents, expatriés au service d’un même projet solidaire ou culturel. Une initiative à suivre chaque mois avec les volontaires, depuis le terrain. Quatrième épisode : Vivre à deux.

Un article de Service civique


C’est un principe fort du projet. Si fort qu’il tient dans le mot qui le nomme : TANDEM. Partir en binôme, se mettre en selle à deux pour se découvrir, se soutenir et, au bout, se connaître. Bruno et Sophia, Félicia et Sébastien, Julie et Salomé, Justine et Marcia, Maurice et Morgane se sont engagés dans leurs missions de Service civique, direction le Togo, la Belgique, la Roumanie, l’Italie et le Bénin. Ils sont partis, ont découvert un nouvel environnement, pris conscience de l’ampleur de l’expérience à vivre. Alors qu’ils approchent la moitié de leur aventure sur place, ils reviennent aujourd’hui sur cette particularité, ce Tandem qu’ils forment avec un autre, au parcours jusqu’ici si différent.

« Partage »

À Bruxelles, Félicia et Sébastien semblent se connaître depuis toujours – ils se sont rencontrés il y a cinq mois seulement. Les rires fusent lorsqu’ils évoquent leur mission auprès des personnes en situation de handicap suivies par L’Arche. La résumer en deux mots? « Amour » lance Félicia ; « partage » enchaîne Sébastien : « c’est le slogan, ici ! » « Ça se voit réellement, précise Félicia, ce sont deux bons mots pour représenter leur action ». Et leur relation ? « J’aurais pu y aller toute seule, mais en vrai c’est bien d’avoir ce truc à mes côtés ! » Rires. Sérieux : « on apprend tous les jours, note Sébastien. Vu qu’on loge sur place, quand on ne travaille pas, on peut regarder sous un autre angle ce qui se fait. Ça, c’est intéressant ».

Dans des environnements bien différents, Morgane et Salomé – respectivement parties avec Maurice au Bénin et avec Julie en Roumanie – apprécient d’avoir pu voyager accompagnées. Salomé, en mission chez STEA, « serait partie même seule, pour la prise de risque. Mais avoir un binôme m’a confortée, surtout au début. Quand on a atterri à Cluj, il y avait encore trois heures de route de montagne à faire. Il fallait trouver un taxi, aller à la gare routière, prendre le bus… J’étais contente d’être avec quelqu’un à ce moment-là ». Une présence qui rassure pour être mieux en capacité de s’ouvrir à l’extérieur ? Depuis le Togo avec l’association Sichem, Morgane acquiesce : « si j’étais arrivée toute seule, je ne suis pas sûre que je l’aurais bien vécu ». Aujourd’hui, Maurice est cloué au lit, touché par le palu, alors Morgane est allée lui chercher des médicaments. De quoi repartir de l’avant… même si l’autre peut tempérer les ardeurs, note la téméraire Salomé : « être à deux me fait prendre moins de risques. Ça peut m’empêcher de faire certaines choses ». Lesquelles ? Mystère.

« Échange »

Pour définir sa mission à l’Alliance française de Turin, Justine retient elle « l’échange » : « on est dans la culture, l’enseignement et l’animation. Il y a toujours un échange avec différents publics, adultes, adolescents, enfants, que ce soit pour apprendre le français, découvrir des films ou conseiller des livres. Donc oui, échange ». Et avec Marcia, sa binôme ? « Le Tandem marche très bien, on est très complémentaires. Comme on est différentes, qu’on appréhende les choses différemment, on peut se soutenir et se remonter le moral si besoin. Parfois, on manque d’activités à faire dans notre mission. Alors on se motive à proposer des initiatives, on va chercher des livres qu’on a lu pour en parler, Marcia a fait un tuto pour faire des cloches de Noël aux enfants… » Voilà la force du Tandem. S’il n’est pas fluide, il pousse à se questionner. Lorsque la mission ou son environnement ne sont pas épanouissants, il peut être un refuge. En deux mots, Justine résume : « la force du Tandem, c’est de pouvoir parler ».


À lire aussi


Pour aller plus loin


Actions ! La lettre de La Guilde

Merci de valider votre inscription via le mail de confirmation envoyé.
Nous gardons vos données privées.