VIDEO – S’émanciper, avec Boxgirls Kenya

Boxgirls Kenya est lauréate 2020 de l'appel à projets Sport & Santé. Présentation de son action, en images et en version originale.

Un article de Sport & Développement


Elles s’appellent Sharon, AnnZowi ou Stacy. Elles parlent anglais ou swahili. Et comme plus de 1 000 filles de 8 à 23 ans, elles mettent des coups au service de leurs corps – de leurs vies. Elles sont membres de Boxgirls Kenya. Une organisation qui, des bidonvilles de Nairobi aux zones rurales les plus isolées du pays, « a un impact », affirme AnnZowi. « Moi, j’ai vu son impact sur ma vie ». Boxgirls Kenya est lauréate 2020 de l’appel à projets Sport & Santé. Présentation de son action, en images et en version originale.

Lauréate Sport & Santé 2020

Boxgirls Kenya agit dans Nairobi et des communes rurales. Le financement Sport & Santé concerne l’ensemble des localités mais plus particulièrement la zone du comté de Kakamega – village d’Ekambuli (Ouest du pays).

Avec ses programmes tournés autour de la sécurité intégrée à travers 5 éléments – physique, émotionnel, relationnel, spirituel et mental – Boxgirls Kenya veut permettre aux filles et aux jeunes femmes de comprendre leur pouvoir et de savoir l’utiliser pour se défendre contre la violence, mais aussi renforcer leurs capacités de leadership et d’organisation à la maison, à l’école et dans la communauté.

Objectifs :

  • Créer des espaces sûrs ;
  • Continuer à établir des liens entre les familles, les communautés et les écoles afin de renforcer la sécurité des filles et leur protection contre la violence.

Bénéficiaires :

  • 1060 filles et jeunes femmes de 8 à 23 ans issues de communautés marginalisées au Kenya : bidonvilles de Nairobi et zones rurales isolées Les programmes se déroulent au sein d’écoles.

Activités :

  • Séances hebdomadaires de boxe et d’éducation à la santé sexuelle : au sein de 12 écoles avec lesquelles Boxgirls collabore ;
  • Tournois de boxe communautaires : participation des parents et des membres de la communauté à deux tournois de boxe par an afin de sensibiliser ;
  • Activité mensuelle de cartographie corporelle (prendre soin de son corps, avoir une relation positive avec son corps, éducation à la santé sexuelle, connaître ses droits) ;
  • Echange trimestriel avec les parents ;
  • Sommet sport pour les femmes qui réunira plus de 400 filles et jeunes femmes. Mise en avant de celles qui ont un impact sur leur communauté, de projets, récompense des projets les plus innovants .
  • Formation en leadership/entreprenariat.


Pour aller plus loin


Actions ! La lettre de La Guilde

Merci de valider votre inscription via le mail de confirmation envoyé.
S’il a atterri dans vos spams, dites à votre fournisseur de messagerie de nous passer en courrier légitime !
Nous gardons vos données privées.