Plan international au Bénin – S’engager pour l’éducation et pour les droits des filles

Entretien avec Agnès, première VSI de La Guilde avec Plan International

Un article de Lucille Caron, Chargée de Mission VSI


Plan International (PI) est engagé au Bénin depuis 1994 et mène plusieurs projets avec pour but la protection des enfants et le respect de leurs droits, ainsi que l’aide aux femmes issues des foyers vulnérables. Agnès est volontaire en VSI et s’est engagée dans la région d’Atacora comme Chargée d’Appui au coordinateur de projet.

Après une première expérience à l’étranger, elle est devenue la première volontaire de La Guilde à partir pour une mission en partenariat avec Plan International France au Bénin. Elle nous parle de son engagement et de son coup de cœur pour Plan International.

Comment en es-tu venue à t’engager auprès de PI ?

Une lecture inattendue et un déclic éperdu. Un regard égaré puis fixe sur un article de journal mettant en exergue un témoignage d’un humanitaire et j’ai compris que c’était la certitude que j’attendais. Ce déclic fut bouleversant de sens.

J’ai donc dès mon entrée en licence composé mon parcours universitaire et bénévole pour qu’il puisse me mener sur la voie de la solidarité internationale, tout en osant une pause d’un an en Nouvelle-Zélande. Pas à pas, je me suis rapprochée du but et une fois mon Master 2 « Gestion de programmes ONG/OIG » en poche : soulagement ! Tout pouvait enfin commencer.

Après avoir effectué un service civique dans une association franco-marocaine œuvrant pour la réinsertion sociale des enfants en situation de rue, je m’apprête à m’envoler pour une aventure professionnelle avec Plan International.

Comment est né PI ?

L’ONG Plan International agit pour protéger les enfants les plus vulnérables et leur permettre de connaitre leurs droits, pour qu’ils puissent les défendre et les exercer.

Elle est née après la guerre civile en Espagne dans les années 1930. Le journaliste John-Langdon qui couvrait cette guerre avait organisé l’évacuation d’une centaine d’enfants victimes de ce conflit. Lors de la seconde Guerre Mondiale, l’organisation basée en Angleterre deviendra « Fosters Parents Plan For War Children » et s’occupera des enfants déplacés dans toute l’Europe. Le fondateur de Plan International a eu l’idée d’établir une relation personnelle entre un enfant orphelin et un parrain anglais. Il va ainsi créer le concept de « parrainage ». Par la suite, l’organisation deviendra Plan International et déplacera ses actions au sein des pays en voie de développement.

Puisque je souhaitais travailler dans une ONG dans les domaines de l’éducation et la gestion de projets à l’étranger, l’offre de mission de PI correspondait parfaitement à mon désir professionnel.

Quelle sera ta mission au Bénin ?

Plus spécifiquement, Plan International France œuvre au Bénin dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle avec une très forte approche sur le genre.

En tant que VSI, je serai chargée d’appuyer le coordinateur de projet dans la région de l’Atacora.

C’est un poste ambitieux mais je pense avoir les compétences et capacités nécessaires du moment que je demeure consciente des difficultés à surmonter et des imprévus qui peuvent subvenir, tout en étant ouverte aux enseignements.

Découvrir toutes les actions de Plan International au Bénin