Chargé/e du Suivi-Evaluation de la Composante 1 Projet de Développement de la Pisciculture Commerciale familiale de Guinée (PisCoFam)

Descriptif :

Le Projet de Développement de la Pisciculture Commerciale Familiale (PISCOFAM), d’une durée de 5 ans (2019-2023) et dont le maitre d’ouvrage est le Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Économie Maritime (MPAEM) et une maitrise d’œuvre assurée par l’APDRA Pisciculture Paysanne, est structuré en trois composantes et trois zones d’intervention :

  • La composante 1, basée N’Zérékoré, vise la densification et l’extension de la rizi-pisciculture et la professionnalisation de la filière des rizi-pisciculteurs en Guinée forestière et, par adaptation, au sud de la Haute-Guinée.
  • La composante 2, basée à Dubréka, permet la mise en œuvre de recherches-actions piscicoles en Guinée-Maritime sur de nouveaux référentiels adaptés en matière de rizi-pisciculture dans les périmètres rizicoles des mangroves et en zone de bas-fonds en matière de pisci-riziculture en étangs de barrage, de rizi-pisciculture parcellaire et de pisciculture en étangs de dérivation.
  • La composante 3, basée à Conakry, assure la coordination, les appuis institutionnels et le suivi environnemental et social.

Le projet vise :

  1. Etendre et densifier la pisci-riziculture en Guinée Forestière et, par adaptation, en Haute Guinée ;
  2. Expérimenter des référentiels adaptés dans la rizi-pisciculture et la pisciculture de bas-fonds de Guinée maritime ;
  3. Renforcer les capacités des cadres et des institutions en matière de pisciculture ; développer et mettre en œuvre de nouveaux curricula dans les écoles de formation professionnelle ;
  4. Suivre et gérer les impacts environnementaux et sociaux, y compris en termes d’inégalités de genre, et adapter l’approche du projet aux spécificités des jeunes et des femmes afin de renforcer leur inclusion dans les dynamiques piscicoles.

Mission :

Le poste est basé à N’Zérékoré / République de Guinée, avec des déplacements dans certaines zones d’intervention du projet (Guinée Forestière, Haute Guinée).

Ce poste est placé sous la responsabilité hiérarchique de la Direction Exécutive des Composantes 1&2 du projet, ci-après dénommée Chef de projet et Cheffe de projet adjoint. Le/la futur/e CSE travaillera en étroite collaboration avec les équipes opérationnelles de la composante 1 et en particulier : 1 Assistant SE APDRA (personnel national), 1 Cadre détaché du MPEM en charge du suivi-évaluation, 1 Coordinateur Technique APDRA, 1 Responsable Appui Profession APDRA, 1 ingénieur de recherche du CIRAD et une équipe de stagiaires nationaux et internationaux et d’enquêteurs (recrutés en prestation selon les besoins).

Le/la Chargé/e de Suivi-Evaluation (CSE) de la composante 1 (C1) sera chargé/e de suivre les indicateurs et activités de la Composante 1, de renforcer les capacités des parties prenantes, de réaliser et coordonner les études et évaluations ; et de participer à l’animation du volet recherche-action et capitalisation de la Composante 1.

La mission du/ de la Chargé/e de Suivi-Evaluation s’articule autour des 5 axes de travail décrits ci-dessous :

Mission 1 : assurer le suivi des indicateurs et des activités de la Composante 1

Il s’agit de :

  • Mettre à jour le tableau de bord des indicateurs ;
  • Proposer de nouveaux indicateurs en lien avec la formulation de questions évaluatives permettant d’améliorer la stratégie des acteurs au-delà du Projet ;
  • Concevoir, améliorer et valider la mise à jour des outils de suivi permettant de le renseigner (tableau de bord des activités, etc.) ;
  • Appuyer dans la rédaction des rapports d’activités trimestriels et annuels, dans la préparation et animation des atelier-bilan semestriels ;
  • Réaliser des missions de suivi-évaluation de la mise en œuvre des activités

Mission 2 : renforcer les compétences de la Fédération, des partenaires techniques et services déconcentrés en matière de suivi-évaluation

Les Directions Préfectorales de la Pêche et de l’Economie Maritime (DPPEM), les équipes techniques et appui à la profession piscicole du PISCOFAM sont associées pour collecter des données dans les zones piscicoles couvertes et non couvertes par le Projet. Les données collectées sont ensuite saisies dans une base de données (sous Access) dont l’administration est assurée par l’équipe suivi-évaluation de l’APDRA avec un glissement prévu d’ici la fin du Projet vers son partenaire, la FPRGF. La base de données inclus un système d’information géographique.

Il s’agira de :

  • Concevoir et animer des formations sur le suivi-évaluation : objectifs, outils et méthodes ;
  • Gérer, entretenir et transférer la base de données : organisation des campagnes de recensement annuelles, coordination de la collecte, cartographie, traitement et analyse des données et rédaction
  • Animer la réflexion et l’expérimentation de la dématérialisation de la collecte des données

Mission 3 : contribuer à la résolution des problèmes des groupes de pisciculteurs et des autres acteurs des territoires

Les préoccupations (techniques, économiques, organisationnelles, etc.) exprimées par les pisciculteurs ou autres acteurs du territoire sont problématisées avec eux par l’APDRA, les ONG locales partenaires, la Fédération, le CIRAD et les autres instituts nationaux de recherche (IRAG) ; et des solutions sont co-construites dans le cadre d’une démarche de recherche-action.

Le travail consistera, de manière coactive avec les membres du Comité Technique et en particulier la cheffe de projet adjointe, le Coordinateur Technique et l’ingénieur de recherche, à :

  • animer le processus de formulation et problématisation des préoccupations de groupes de pisciculteurs (et autres groupes d’acteurs du territoire) et ma co-construction de solutions ;
  • animer l’équipe dédiée au suivi des cycles rizi-piscicoles au sein d’un réseau de 30 exploitations piscicoles ;
  • suivre et évaluer les protocoles expérimentaux et opérations pilotes entreprises selon les orientations du Comité Technique ;
  • mettre en place et suivre les contrats de garantie à l’innovation selon les TdR ;
  • mettre en place les outils et méthodes de collecte, traitement et analyse des données ;
  • coordonner la collecte et le contrôle qualité des données ;
  • appuyer la réflexion dans le cadre de la mise en place d’une démarche de conseil à l’exploitation familiale (CEF) ;
  • participer aux réunions du Comité Technique et animer des restitutions ou travaux

Mission 4 : Réaliser ou coordonner les études, enquêtes et évaluations structurantes pour la mise en œuvre du Projet

Il s’agit de : rédaction des Termes de Références, mise en place de méthodologies et outils de collecte et traitement, réalisation/ coordination de la collecte des données, de l’analyse et de la rédaction de rapports.

Mission 5 : Appuyer la Cheffe de projet adjointe dans la capitalisation des résultats et leur communication (organisation et animation d’ateliers, communication audiovisuelle ou écrite, etc.).

Profil du candidat

Formation :

  • Bac +4/5 (Ecole d’ingénieur, master) en agronomie, agriculture, sociologie rurale…

 

Expérience :

Construction de méthodologie et conduite d’entretiens et d’enquêtes qualitatives et quantitatives.

Réalisation d’études (évaluation, étude d’impacts, agraires, marchés, etc.) et de recherches

Expérience dans un organisme de développement ou de recherche, de préférence dans les pays du Sud.

Atouts : Expérience dans la construction et la conduite d’un dispositif de suivi-évaluation Management d’une équipe (stagiaires, enquêteurs, interprètes) Maîtrise des logiciels de traitement de données (Excel, Access) et analyses statistiques Maîtrise de logiciels SIG, cartographie et mise en place d’un SIG Connaissances en pisciculture.

Langues :

  • Maitrise du Français, un dialecte local appréciée.

Qualités requises :

  • Forte appétence pour le terrain et bonne résistance physique lors de déplacements sur le terrain ;
  • Capacités de travail en autonomie,
  • Très bonne compréhension et analyse des dynamiques rurales,
  • Très bonnes capacités de communication, sens de la diplomatie dans un environnement institutionnel et culturel complexe,
  •  Rigueur et organisation du travail,
  • Bonnes capacités rédactionnelles et de synthèse,
  • Savoir conduire une moto est un atout.

Autres :

Conditions :

Pour postuler :

  • Statut de Volontariat de Solidarités Internationales (VSI) de 18 mois.
  • Basé à : N’Zérékoré, Guinée Forestière, déplacements réguliers dans les zones d’intervention du projet.
  • Date de démarrage souhaitée : décembre 2022

Salaire : selon la grille salariale en vigueur au sein de l’APDRA et de l’expérience du candidat

  • Envoyer CV + LM par email à l’adresse : recrutement@apdra.org
  • Référence à rappeler impérativement dans le sujet du mail et dans le titre des documents attachés : GUI-RSEC-2022
  • Date limite d’envoi des candidatures : 15/11/2022

Nos offres de mission similaires

Chargé(e) d’Appui à la Commercialisation de la Composante 1 du PISCOFAM

APDRA PISCICULTURE PAYSANNE

Guinée


Agriculture / Elevage

Le Projet de Développement de la Pisciculture Commerciale Familiale (PISCOFAM), d’une durée de 5 ans (2019-2023) et dont le maitre d’ouvrage est le Ministère des Pêches, de l’Aquaculture...

VSI

Voir le détail

Chargé(e) de Suivi-Evaluation (Monitoring and Evaluation manager)

APDRA PISCICULTURE PAYSANNE

Libéria

13 mois


Agriculture / Elevage

Le projet « Enhancing smallholder fish farming by agro-ecological intensification and integration into inclusive commercial value chain in Liberia » (FishLib Project) a commencé officiellement...

VSI

Voir le détail