Chargé de mission

Descriptif :

Bien que l’arrivée de l’électricité dans une localité favorise l’émergence d’activités de services, elle n’implique pas nécessairement un développement économique soutenu. Si le lien entre électricité et développement économique apparaît naturel pour des entrepreneurs souhaitant lancer une activité de service, il n’en est pas de même pour les acteurs des filières de production.

De plus, l’expérience montre que les usages domestiques et sociaux de l’électricité ne permettent pas la viabilité du service électrique.
Aussi, le développement de l’électrification, trop longtemps centré sur l’offre, paraît requérir une approche multisectorielle, qui intègre la demande, et soit orientée sur les impacts.

Face à ce constat, la Fondem a élaboré, dans le cadre du projet PAMÉLA, une méthodologie destinée à appuyer le développement d’activités génératrices de revenu liées à l’électricité.

Avec DEVEL’UP, suite logique de ce projet, la Fondem a pour ambition de confronter la méthodologie à de nouveaux contextes et réalités géographiques à travers une mise en œuvre échelonnée du projet sur plusieurs phases.

Pour la première phase, le projet interviendra à Madagascar et préparera son action au Burkina Faso en vue d’un déploiement ultérieur de la méthodologie, via les actions suivantes :

La formation

des partenaires de la société civile locaux des zones d’intervention

L’installation

d’infrastructures ou l’amélioration de celles déjà existantes à Madagascar

Le suivi

et l’accompagnement des entrepreneurs issus de PAMÉLA

L’appui

au développement d’activités génératrice de revenu pour 15 entrepreneurs par zone

La création

d’un relais local au service des entrepreneurs ruraux

L’analyse

approfondie de la situation des services électriques et socio-économiques au Burkina Faso

La réalisation

du cadre opérationnel de la phase 2 du projet avec le partenaire burkinabè

Mission :

Ce poste de VSI est placé sous la responsabilité hiérarchique du Coordinateur de projets.
Il sera aussi en lien avec le Responsable Administratif et financier (RAF), pour toute question administrative. Le Coordinateur et le RAF sont basés au siège à Paris.

Le VSI appuiera localement la mise en oeuvre sur le terrain du projet DEVEL’UP. Pour cela, ses activités seront les suivantes :
– Pilotage opérationnel du projet (plannification et coordination) en collaboration avec le partenaire local ;
– Suivi technique et financier des différents partenaires opérationnels du projet ;
– Suivi du renforcement de compétences des partenaires opérationnels ;
– Animation d’ateliers locaux (Comités de pilotage, ateliers participatifs, etc.) ;
– Rédaction des comptes-rendus et rapports techniques d’avancement ;
– Participation à des réunions de travail avec des bailleurs ou des partenaires techniques/institutionnels ;
– Suivi des prestations de partenaires locaux ou internationaux : sélection, passation de marchés/commandes, vérification des travaux et des engagements financiers selon les procédures des bailleurs de fonds ;
– Développement d’outils/supports de communication en lien avec les programmes, en lien avec le siège.

Le VSI entretiendra des contacts réguliers avec les différents interlocuteurs institutionnels régionaux et nationaux (Ambassade, ministères, bailleurs). Pour cela, des déplacements à Antananarivo pourront être à prévoir. Il travaillera par ailleurs en étroite collaboration avec les partenaires opérationnels du projet DEVEL’UP.

Le VSI pourra être amené à participer aux tâches transversales suivantes :
– Appui au montage de nouveaux projets ;
– Appui aux travaux de capitalisation des expériences et des interventions de la Fondem ;
– Veille sectorielle sur le secteur de l’accès à l’électricité par EnR à Madagascar.

Le périmètre d’intervention du VSI pourra évoluer en fonction de l’évolution des besoins en concertation avec ce dernier.

Profil du candidat

Formation :

(Bac+3 ou 5 ou équivalent) dans l’un des domaines de l’entrepreneuriat (Ecole de commerce, IEP, etc.), de la sociologie et du
développement ou de la coopération internationale (Bioforce, IFAID, 3A, etc.)

Expérience :

– Expérience minimale de 2 ans en gestion de projet souhaitée (montage, pilotage et suivi) ;
– Maitrise du pac Office requise ;
– Bonnes capacités rédactionnelles (comptes rendus hebdomadaires / rapports bailleurs / documents de suivi) ;
– Capacité à gérer un budget ;
– Expérience sur des projets d’énergies renouvelables dans les pays du Sud appréciée ;
– Connaissance de la culture malgache appréciée.

Une expérience de travail en équipes multiculturelles, ou en solidarité internationale, serait un plus.

Langues :

Qualités requises :

– Prise d’initiatives et travail en autonomie ;
– Capacité d’adaptation ;
– Ouverture d’esprit ;
– À l’aise à l’oral ;

Autres :

Conditions :

Pour postuler :

Rendez-vous ici et contactez :


Nos offres de mission similaires

Aucune mission disponible