Les Cafés de l’Aventure du 2 avril 2019

La Guilde et la Société des Explorateurs Français vous convient aux Cafés de l’Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.
L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !


Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée :

Himalaya, la marche au-dessus
Avec Eliott Schonfeld

Pas 25 ans, et déjà plusieurs expéditions vertigineuses autour de la planète. Il n’avait que 18 ans quand il est tombé dans la marmite, au « hasard » d’un voyage en Australie où il découvre l’expérience unique de l’autonomie et de la survie. Depuis, il est devenu explorateur et ne cesse de placer plus haut la barre de ses ambitions, pour aller vers toujours plus d’indépendance, d’espace, de contact avec un monde dont sa vie citadine le privait. Après la Mongolie et l’Alaska, Eliott s’est lancé dans 4 mois d’une traversé de l’Himalaya, seul et à la rencontre des derniers nomades de la planète. L’objectif de son odyssée, véritable « marche de la décroissance », était d’accomplir entièrement ce qu’il n’avait jusque là qu’esquissé : finir l’expédition en autonomie absolue, c’est à dire en ayant abandonné tout objet issu du monde « moderne » qui détruit la nature. Feu par friction, veste en peau et sac en bambou : son cheval à ses côtés et sa caméra à la main, Eliott a – de nouveau – tenu son pari !

Les modestes

Le Modeste est une drôle de personne qui aime la montagne, l’esprit de cordée et la Chartreuse. Le Modeste est aussi ce genre de personne qui a des principes. Panache, Bienveillance, Humilité. Le Modeste est surtout un membre d’une équipe, d’une communauté, d’une famille. Si nous comptons des milliers, voire des millions de membres dans notre cercle (ils ne sont pas tous au courant), nous serons trois à vous présenter ce qu’est la « modesterie ». Et après tout ce qui vient d’être dit : non, ce n’est pas une secte.

Nous sommes trois passionnés de montagne. Pratiquant la roche depuis moult années, nous avons découvert les joies de l’alpinisme il y a maintenant deux ans. C’est après un premier échec de l’ascension du mont Blanc que nous nous sommes surnommés Les Modestes pour évoquer en toute ironie notre propre méconnaissance. Et il aura fallu attendre une année supplémentaire pour gravir le mont Blanc et son sommet. Là, une lumière nous est apparue (et non, ce n’est toujours pas une secte) qui nous a poussée à écrire un guide.

Un guide pour des débutants dans l’alpinisme, comme nous, en quête d’aventure. Un guide dans lequel nous souhaitons transmettre notre modeste expérience. Un guide qui serve d’outil à tout nouvel alpiniste. Un guide qui l’accompagne et le forme sur ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire pour le préserver de lui-même, des autres, et de la montagne. Un guide qui veut simplement dire que chacun est capable de grimper vers l’inaccessible.

Nous sommes trois amis qui avons un rêve : fonder une grande famille de passionnés de la montagne, qui grimpent avec panache et en toute humilité, bienveillants les uns avec les autres.

Agnès, Kilian et Emmanuelle

https://www.facebook.com/lesmodestes.alpi/
https://www.instagram.com/lesmodestes/?hl=fr