La Fabrique du volontariat, pour construire demain

Fin novembre, La Guilde a réuni partenaires et experts au cours d'une journée dédiée au volontariat international. Un moment d'échanges et d'apprentissages pour renforcer l’efficacité de l’accompagnement à la fois des volontaires et de leurs structures d’accueil.

Un article de Volontariat


Ce sont deux axes directeurs pour La Guilde. Le premier : « garantir un label du volontariat et de l’engagement individuel vécus comme une expérience de transformation dans un cadre structuré« , selon les mots du délégué général, Vincent Rattez. Le second est exprimé par l’équipe opérationnelle à travers la voix de sa responsable, Yasmine Laveille : « La Guilde encourage la diversité des parcours d’engagement. » Comment ? En travaillant avec 212 organisations partenaires actives pour accompagner plus de 600 volontaires chaque année. En investissant dans le projet « Outillés pour l’avenir » afin d’offrir l’opportunité de réaliser des missions de Service civique à l’international aux jeunes durablement éloignés de l’emploi ou de la formation . En recrutant des Volontaires de solidarité internationale aux profils variés. Ou en organisant une journée pour partager bonnes pratiques et aspirations.

Lundi 29 novembre donc, place à la Fabrique du volontariat. Organisée par La Guilde avec le concours du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, de l’Agence du Service civique et du Fonjep, le rendez-vous est conçu pour analyser, concevoir et se projeter dans l’avenir du volontariat international. Anne-Charlotte Dommartin, déléguée aux relations à la société civile du Quai d’Orsay, et Fabiola Rivas, responsable de l’international à l’Agence du Service civique, viennent transmettre messages et encouragements, tandis que des ateliers sont animés par des experts.

Ainsi Gaëlle Baldet-Ladan, directrice générale du courtier en assurance spécialiste de l’international Geodesk, « ravie d’avoir eu l’occasion d’animer un atelier sur la sécurité en mission« . Ou Estelle Robert, directrice générale d’Humanitalents, venue proposer un atelier sur la préservation de l’équilibre des volontaires en mission entre impacts du contexte et condition de travail. : « le bien-être au travail est un enjeu qui me tient particulièrement à cœur, il est une des raisons de mon engagement dans le domaine des ressources humaines et dans ma décision de créer Humanitalents. Je suis donc reconnaissance à La Guilde d’organiser un atelier sur cette thématique auprès de ses partenaires.« 

Au total, sur site ou à distance, plusieurs dizaines de structures ont pu échanger sur la sécurité, le volontariat de réciprocité, la prévention des violences contre les femmes ou encore l’impact des missions. La Fondation des Alliances françaises, Chemins d’Enfances, L’Oeuvre d’Orient, les Missions Etrangères de Paris, l’IECD, Toutes à l’école, BATIK International… autant de visions réunies pour construire le volontariat de demain. Avec une première pierre : cette édition inaugurale de la Fabrique du volontariat sera renouvelée en 2023.


Pour aller plus loin


Actions ! La lettre de La Guilde

Merci de valider votre inscription via le mail de confirmation envoyé.
Nous gardons vos données privées.