« Entre la France et l’Inde », le témoignage de Lucie à Chandigarh

En novembre 2021, Lucie rejoint l’Alliance française de Chandigarh en Service civique. Son aventure commence, au pied de l'Himalaya, dans cette cité dont la renommée tient du célèbre architecte Le Corbusier. Avec sensibilité, la jeune volontaire partage son expérience à travers son cheminement intérieur de la France jusqu’en Inde. Au loin du brouhaha, la douceur et les mélodies accompagnant ses images prennent tout leur sens. 

Un article de Service civique


France – mardi 28 septembre 2021.

Je me rappelle bien de ce jour, celui où j’ai choisi de prendre part à une mission qui me semblait inimaginable jusqu’alors : partir une année en Inde, au sein de l’Alliance Française de Chandigarh (par le biais de La Guilde). Ensuite, les semaines se sont enchaînées jusqu’à cet instant, que je choisis pour vous raconter mon histoire.

Entre la France et l’Inde – novembre 2021.

Je vous passe le détail des démarches administratives… Puis il y a eu trois journées organisées à Paris pour préparer au départ les volontaires de différentes missions internationales, dans les locaux de La Guilde. Sérieusement je pense que la plupart d’entre nous y est allée à reculons. Mais je n’imagine pas toute cette aventure sans cette formation : je suis sortie rassurée et en même temps consciente du départ à venir, préparée à affronter les difficultés que j’avais occulté jusqu’alors.

Et l’aventure a commencé (avec ses galères évidemment) ! J’ai retrouvé une autre volontaire rencontrée à la formation. Elle travaillerait auprès des professeurs de français quand je serais aux côtés de la coordinatrice culturelle au sein de l’Alliance. Départ, avion retardé, correspondance manquée à l’aéroport de Delhi, valise (la mienne bien-sûr) perdue à l’arrivée à Chandigarh. Mais je crois qu’une telle expérience s’accompagne nécessairement d’une forme de magie, qui permet d’aller au-delà des difficultés. Sans parler de l’accompagnement, car l’équipe de l’Alliance Française nous a apporté beaucoup de soutien le temps de notre installation et Vanessa (La Guilde) est une présence discrète soucieuse de notre bien-être.

Inde – depuis décembre.

Aujourd’hui je suis à Chandigarh depuis plus d’un mois. Bien que l’arrivée d’une nouvelle vague de COVID ternisse le tableau, j’apprécie énormément mon travail, la façon dont je suis encadrée autant que mon autonomie. C’est aussi par ce biais – professionnel – que j’ai pu commencer à m’intégrer socialement, et ainsi accéder à un premier niveau de connaissance du pays qui se révèle être immense et complètement hétérogène… Source de déni et de décalages parfois assez comiques. Car en effet, je me retrouve avec des habits d’été dans une ville où l’hiver est froid. Vraiment froid et les maisons sans chauffage ! Mais c’est une partie de l’expérience, celle où on apprend, on évolue. La Guilde propose une expérience de vie, et évidemment j’encourage celles et ceux qui sont curieux à y prendre part, celles et ceux qui aiment voyager, qui adorent la rencontre avec l’inconnu et l’Autre, les autres qui nous ressemblent finalement plus que l’on ne pouvait l’imaginer.

Les fêtes de fin d’année sont passées, et j’ai profité de la fermeture de l’Alliance pour découvrir d’autres villes indiennes. En guise de conclusion je partage cette vidéo. Il s’agit d’une première forme de restitution sonore de mon voyage, conçue notamment pour maintenir le lien avec mes proches en France.

Écrits de Lucie Barraud


Pour aller plus loin


Actions ! La lettre de La Guilde

Merci de valider votre inscription via le mail de confirmation envoyé.
Nous gardons vos données privées.