• Microprojets

Solidaires, ensemble !

Privée de ses revenus propres à cause de la crise sanitaire, l’association Mano a Mano France (MAMF) a besoin d’aide pour continuer sa mission : aider à concevoir ou réaliser les projets de Mano a Mano Perú (MAMP) pour l’amélioration des conditions de vie des habitants du bidonville de La Ensenada, au nord de Lima. Suite au confinement mis en place au Pérou le 16 mars 2020, le restaurant, la pâtisserie et la bibliothèque de MAMP ont dû fermer. L’association s’est donc réorganisée depuis le début de la crise pour répondre à l’urgence sanitaire. Initialement implantée dans la communauté de Los Jazmines, elle a élargi son champ d’action à plusieurs autres communautés de La Ensenada, bidonville de 40 000 habitants. Les habitants du bidonville de La Ensenada, très vulnérables, sont touchés de plein fouet par les conséquences économiques et sanitaires du COVID-19. Ils se voient privés de leurs revenus journaliers sans avoir accès à aucune aide gouvernementale pour certains. Les conditions de vie sont très difficiles, les familles vivent dans des maisons à peine construites, souvent avec des enfants. Le besoin de produits d’hygiène pour lutter efficacement contre l’épidémie et de vivres devient très urgent. Le confinement est pour l’instant prévu jusqu’au 24 mai. Le temps est très long, la détresse des populations est palpable. Certains habitants ont commencé une grande marche de retour vers leur campagne natale, au péril de leur vie. À La Ensenada, où tout est visible depuis les collines, les habitants ont dû assister avec effroi à la récupération, 24h après leur décès, des corps des cinq premières victimes du COVID-19 dans le bidonville. Les actions menées par MAMP depuis le début de la crise, en coordination avec les dirigeants des communautés de La Ensenada (Voir photos en Annexes), et toujours dans le respect des gestes barrières, ont été les suivantes : La répartition de produits d’entretien et d’hygiène (javel, gel hydroalcoolique, savon), donnés par l’entreprise Martell, aux 104 familles de la communauté de Los Jazmines, à plusieurs familles d’une autre communauté (Nueva Fortaleza) et à l’équipe de femmes maçonnes de l’association. Les produits étaient accompagnés d’une notice sur les précautions d’utilisations. Constitution et répartition, avec l’aide des habitants volontaires des communautés, de 104 kits d’hygiène (lessive solide, gants en latex, pulvérisateurs, chiffons, serpillères en coton, balais) donnés par Humanités et Inclusion. La fabrication de 400 masques en tissu pour les distribuer aux personnes les plus fragiles du bidonville. Les habitants vivant dans les hauteurs de La Ensenada sont les plus vulnérables, ils ne disposent de rien pour se protéger. Répartition de sceaux de 12 litres avec robinet à 47 familles de La Ensenada afin qu’elles puissent utiliser la pastille Madidrop, utilisable pendant un an et qui permet de purifier l’eau. L’appui aux dirigeants de Los Jazmines dans la distribution de denrées données par les familles les plus protégées de la communauté, aux 26 familles les plus vulnérables. Seulement, après plus d’un mois de confinement, la situation est devenue très critique pour tout le monde et les familles n’ont plus les moyens de se permettre ces dons. Dons hebdomadaires de denrées alimentaires à trois femmes particulièrement vulnérables, qui ne disposent d’aucune aide publique. La fabrication de 200 pains à l’association pour les distribuer dans les zones les plus vulnérables de la communauté de Los Jazmines. Constitution et répartition de cagettes de légumes et céréales à 175 familles de La Ensenada, avec l’aide des habitants volontaires de trois communautés. Répartition de 1800 poulets entiers, donnés par la Banque Alimentaire grâce aux coordinations de France Volontaires, à 8 communautés différentes de La Ensenada, avec l’aide des habitants des communautés. La mise en place d’une prévention sans contact et quotidienne : les messages préventifs officiels du gouvernement (sanitaires ou contre les violences domestiques) sont envoyés par l’association aux dirigeants de la communauté pour qu’ils les diffusent par haut-parleurs, afin d’informer le plus grand nombre (environ 5000 personnes). L’association leur transmet également des messages éducatifs, ludiques et culturels. Dernièrement, les haut-parleurs des dirigeants s’est cassé. L’association a donc mis à leur disposition les haut-parleurs de la pharmacie communautaire, mais cette solution ne peut être que de court terme. MAMP projette de poursuivre l’ensemble de ces actions d’urgence, tout en organisant la reprise progressive de certaines de ses activités : Axe 1 : Poursuivre les actions d’urgence pour répondre aux besoins des habitants de La Ensenada face à la crise sanitaire. Le COVID-19 a déjà fait des victimes dans le bidonville. Pour éviter la catastrophe sanitaire, il est urgent de pallier au manque de matériel d’hygiène, de vivres et d’informations. Axe 2 : Reprise progressive des activités de la bibliothèque de MAMP, dans le respect strict des gestes barrières, afin de rendre aux enfants et adolescents un accès à l’éducation. Les enfants et adolescents de La Ensenada n’ont en aucun cas les moyens matériels de suivre les cours à distance dispensés par le Ministère de l’Éducation. Axe 3 : Reprise progressive de l’activité de construction par l’équipe de femmes maçonnes, dans le strict respect des gestes barrières. Le retour au travail est vital pour ces femmes de La Ensenada, touchée de plein fouet par les conséquences économiques de la crise, sans aucune aide publique pour certaines. Dans ce projet, MAMP est en capacité d’apporter la main d’œuvre, les locaux et l’expertise acquise au cours de ses 27 ans d’existence. Mais, privée de ses revenus propres à cause de la crise, l’association a besoin d’aide. En soutenant ce projet, l’Agence des Micro Projets permettrait à MAMP de répondre de manière concrète aux besoins des communautés de La Ensenada pour faire face à la crise sanitaire.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopée de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.