• Microprojets

Moulin communautaire d'Adihdi

L’origine du projet se trouve dans les habitudes alimentaires de la population burkinabè qui consomme très majoritairement le tĂ´ Ă  base de farine de mil ou de maĂŻs, surtout les populations les plus vulnĂ©rables. Or le tĂ´ est très pauvre au niveau nutritionnel. Le projet consiste Ă  s’appuyer sur le groupe des 60 femmes d’Adihdi pour Ă©quiper l’association d’un moulin pour la fabrication de la farine de mil et de maĂŻs. Les familles y trouvent plusieurs intĂ©rĂŞts : une farine de qualitĂ© Ă  moindre coĂ»t (20% de rabais pour les femmes adhĂ©rentes), un gain de temps par la proximitĂ© et d’effort en ne recourant plus au pilage manuel du grain, des Ă©conomies dans le budget nourriture du foyer, des conseils d’une nutritionniste pour diversifier et enrichir l’alimentation de la famille. L’association poursuit ainsi ses missions au service de la population du quartier en employant un jeune du quartier comme meunier, des femmes pour gĂ©rer les achats et la commercialisation des cĂ©rĂ©ales et de la farine, et en rĂ©investissant les bĂ©nĂ©fices dans l’emploi de rĂ©pĂ©titeurs de soutien scolaire pour les enfants soutenus par l’association. Les fonds recherchĂ©s servent donc Ă  financer l’investissement pour mettre en place un modèle Ă©conomique de fonctionnement du projet qui va gĂ©nĂ©rer les bĂ©nĂ©fices rĂ©investis dans l’Ă©ducation, sur l’exemple rĂ©ussi de la mise en place du kiosque (petit restaurant) en 2018.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopée de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.