• Microprojets

HALDI-FOTTI

Le maraichage est une des principales activitĂ©s gĂ©nĂ©ratrices de revenus pour les femmes Ă  Dalaba (GuinĂ©e). Ces activitĂ©s pourraient permettre aux femmes d’obtenir un revenu par la vente des produits maraichers mais Ă©galement de garantir une alimentation saine pour leurs familles. Toutefois, disposer d’une parcelle et dĂ©velopper une production maraichère reste alĂ©atoire – en effet, les femmes ont un accès limitĂ© aux intrants, aux Ă©quipements et aux formations ce qui affecte leurs capacitĂ©s de production. De plus, les femmes ne sont pas sensibilisĂ©es, formĂ©es et Ă©quipĂ©es pour produire dans une logique d’agriculture saine et durable. Ainsi, malgrĂ© l’unique potentiel agricole de la rĂ©gion- le Fouta Djallon, le massif dans lequel est situĂ©e la commune de Dalaba, dispose d’importantes ressources hydrauliques- les femmes maraichères de Dalaba ne parviennent pas Ă  s’Ă©manciper et Ă  assurer leur sĂ©curitĂ© alimentaire et celle de leurs familles. Nous avons donc, en collaboration avec la circonscription de Sily de la commune de Dalaba, dĂ©cidĂ© de lancer un projet pour soutenir ces femmes en appuyant la crĂ©ation d’un groupement maraĂ®cher en 2020. Le groupement a Ă©tĂ© officialisĂ© en aoĂ»t 2020 (voir en annexe agrĂ©ment + statuts + règlements). Il se dĂ©nomme « Haldi Fotti », ce qui veut dire « concertation et entente ». En novembre 2020, un terrain collectif de 1,13ha a Ă©tĂ© trouvĂ© en bordure d’un cours d’eau Ă  environ 2km des habitations (voir en annexe compte-rendu + plan « Haldi Fotti ») Ce projet vise Ă  soutenir le dĂ©veloppement des activitĂ©s agro-Ă©cologiques du groupement maraicher Haldi Fotti, composĂ© de plus de 3/4 de femmes, dans le quartier Sily de la commune de Dalaba. Il s’agit de mettre en production le terrain collectif pour l’exploitation maraichère pour renforcer la sĂ©curitĂ© alimentaire des membres du groupement et celle de leurs familles. Ce projet vise Ă©galement Ă  renforcer l’autonomisation des membres du groupement Ă  moyen terme par le biais d’actions de formations et de sensibilisation. Pour atteindre cet objectif, nous avons dĂ©fini trois composantes du projet: – Le renforcement de capacitĂ©s des membres du groupement Ă  travers l’organisation de formations et de sessions de sensibilisation ; – La mise Ă  disposition d’équipements pour assurer le fonctionnement de la production sur le terrain collectif (motopompe, grillage, autres Ă©quipements) – La fourniture d’intrants dans une logique d’agriculture durable (compostières, semences, pĂ©pinières) Ces activitĂ©s devront permettre aux membres du groupement d’augmenter et de pĂ©renniser leur production et ainsi d’augmenter leurs revenus et d’assurer leur sĂ©curitĂ© alimentaire et celle de leurs familles. La viabilitĂ© du projet sera assurĂ©e par l’Ă©tablissement d’un fonds au niveau du groupement. Outre le partenaire local, le projet est rĂ©alisĂ© en partenariat avec deux associations françaises, le « Club Unesco de l’Ensfea », Ă  Toulouse, ainsi que « Le Partenariat », association lilloise qui dĂ©veloppe plusieurs programmes de coopĂ©ration en GuinĂ©e Ă  Labe, ville Ă  environ 1h30 de Dalaba. Le « Club Unesco de l’Ensfea » apporte un soutien financier sur ce projet ainsi qu’un soutien technique dans la crĂ©ation du contenu des formations. Un membre de l’association « Le Partenariat » interviendra dans l’évaluation du projet.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopée de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.