• Microprojets

Eau'rizon

Ce projet a pour objet de faciliter l’accès Ă  l’eau potable Ă  2169 habitants des zones rurales du cercle de BOUGOUNI, dans la rĂ©gion de SIKASSO au mali. Après la rĂ©alisation d’une campagne de forage en 2019 dans le cercle de SEGOU,UNITE DU MONDE a pour ambition de se mobiliser,Ă  la demande des autoritĂ©s communales de DOGO et des populations des villages (Fiana- Lasso Boyla-Tabakoro Tiedjougoubougou – Tabakoro Filabougou- Banankoro Bamoussabougou-SĂ©djanbougou), pour permettre Ă  ces populations l’accès Ă  l’eau potable par la construction d’un forage respectant l’environnement et les règles sanitaires inhĂ©rants au projet. En effet, le voyage d’UNITE DU MONDE en DĂ©cembre 2019 a Ă©tĂ© l’occasion d’Ă©changer avec les autoritĂ©s locales et de s’imprĂ©gner des diffucltĂ©s rencontrĂ©es par d’autres populations pour avoir accès Ă  l’eau potable et ainsi constater l’ampleur de l’urgence de la situation et la nĂ©cessitĂ© d’une action humanitaire sur place. UNITE DU MONDE compte donc rĂ©aliser cet objectif en se lançant, fort de ses expĂ©riences sur le terrain, dans la construction de forages qui seront Ă©quipĂ©s de pompes Ă  motricitĂ© humain et ce conformĂ©ment au standard de la politique sectorielle de l’hydraulique au Mali et au plan de dĂ©veloppement communal. Cette dĂ©cision fait suite Ă  une Ă©tude de faisabilitĂ© technique et socio-Ă©conomique en collaboration avec nos partenaires locaux expĂ©rimentĂ©s auquels ont Ă©tĂ© associĂ©s les autoritĂ©s locales et la Direction RĂ©gionale de l’Hydraulique (DRH) nĂ©cessaire pour bien dimensionner le projet et crĂ©dibiliser la dĂ©marche. Le budget total du projet s’elève Ă  38 238 euros. In fine, les rĂ©sultats escomptĂ©s sont principalement l’amĂ©lioration des conditions de vie des villageois ( dont l’auto-suffisance alimentaire) qui par ricohet amĂ©liorera la situation sanitaire des villages tout en assurant la pĂ©rennisation du projet. Pour ce faire 5 lignes directrices ont Ă©tĂ© mises en place dans le cadre de nos process: 1) la sensibilisation en amont et l’implication des villages bĂ©nĂ©ficiaires avec la mise en place d’un comitĂ© de gestion par village bĂ©nĂ©ficiaire. 2) ouverture d’un compte bancaire dĂ©diĂ© Ă  la caisse qui sera alimentĂ©e par les cotisations mensuelles et permettera d’assurer l’entretien de l’ouvrage. 3)des opĂ©rations de maintenance et d’entretien de l’ouvrage avec comme prescription la formation du comitĂ© de gestion et de villageois 4)le suivi rĂ©gulier des ouvrages et des audits menĂ©s afin de s’assurer de la bonne gestion des ouvrages L’idĂ©e Ă©tant de pouvoir arriver Ă  terme du projet Ă  une auto-gestion et auto-responsabilisation afin de le rendre pĂ©renne dans le temps.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopée de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.