• Microprojets

Dakar 2022

PARTIR DU PROJET GLOBAL Le projet Dakar 2022 s’inscrit dans l’aide apportĂ©e par l’association des fĂ©dĂ©rations francophones de triathlon (FRATRI) aux diffĂ©rentes fĂ©dĂ©rations africaines depuis 2015. La particularitĂ© de ce projet est de s’inscrire temporellement sur la perspective olympique de Dakar 2022. Il comprend un volet formation des officiels (JOJ 2022) et constitution de l’Ă©quipe organisatrice de l’Ă©preuve des Jeux olympiques de la Jeunesse pour lequel nous avons des financements de la fĂ©dĂ©ration internationale. La partie dĂ©veloppĂ©e sur le portail solidaire est en lien avec le second volet du projet qui consiste Ă  accompagner le dĂ©veloppement de la fĂ©dĂ©ration sĂ©nĂ©galaise de triathlon en formant et en salariant des Ă©ducateurs et des Ă©ducatrices (6 Ă  8 en fonction du buget mobilisable). Les objectifs du projet sont les suivants : Sous-objectif 1 : asseoir le dĂ©veloppement de la discipline au SĂ©nĂ©gal. Sous-objectif 2 : contribuer Ă  l’émancipation des femmes et promouvoir l’égalitĂ© des sexes Ă  travers le sport en formant et en salariant des Ă©ducatrices . Sous-objectif 3 : permettre Ă  toutes et Ă  tous de vivre en bonne santĂ© et lutter contre la sĂ©dentaritĂ© en promouvant une activitĂ© physique adaptĂ©e. Les Ă©ducateurs et les Ă©ducatrices seront formĂ©s Ă  la prise en charge de tous les publics. Sous-objectif 4 : proposer un travail dĂ©cent et contribuer Ă  une croissance Ă©conomique et durable en anticipant la pĂ©rennitĂ© du dispositif. Sous-objectif 5 : contribuer Ă  l’accompagnement des jeunes talents (Dakar 2022) par les Ă©ducatrices et les Ă©ducateurs formĂ©.e.s DĂ©ploiement « pratique » du projet SĂ©lectionner 3 Ă  4 Ă©ducateurs et 3 Ă  4 Ă©ducatrices avec l’appui de la fĂ©dĂ©ration sĂ©nĂ©galaise. Près de 20 personnes ont dĂ©jĂ  bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une formation « de base » en triathlon en 2017 et 2019. Les candidat.e.s se trouvent certainement parmi ces coachs dĂ©jĂ  formĂ©es. Assurer une formation continue in situ par des experts (de la fĂ©dĂ©ration française de triathlon) Ă  raison de 5 temps de formation entre 2020 et 2022. Assurer une formation complĂ©mentaire par des intervenants locaux rĂ©munĂ©rĂ©s (formateurs de l’universitĂ© de sport de Dakar INSEPS avec lesquels nous avons dĂ©jĂ  un contact) sur des thĂ©matiques spĂ©cifiques (3 Ă  4 formations de 2 jours entre 2020 et 2022). RĂ©munĂ©rer ces Ă©ducatrices et ces Ă©ducateurs sur la base de 5 crĂ©neaux d’entraĂ®nement chaque semaine, soit 7 Ă  8 heures hebdomadaires. Instaurer une fiche navette permettant de relever l’activitĂ© dispensĂ©e. S’assurer d’un suivi sur place par un coordonnateur de projet Ă©galement rĂ©munĂ©rĂ© (sur la base de 7 Ă  8 heures chaque semaine). Les salaires proposĂ©s correspondront Ă  la rĂ©munĂ©ration d’un instituteur dĂ©butant Ă  dakar. Ces Ă©ducatrices et Ă©ducateurs auront pour objectif de dĂ©velopper la pratique du triathlon au SĂ©nĂ©gal (rĂ©gion de Dakar mais possibilitĂ© Ă©galement Ă  l’intĂ©rieur du pays ; des contacts ayant dĂ©jĂ  Ă©tĂ© pris dans ce sens) dans le respect des sous-objectifs 1, 2 et 3. Leur activitĂ© doit permettre Ă  la fĂ©dĂ©ration de se dĂ©velopper de façon Ă  pĂ©renniser l’action au-delĂ  de 2022 (organisation d’Ă©vènements, crĂ©ation de clubs avec licences Ă  coĂ»ts rĂ©duits, actions en partenariat avec le rĂ©seau des expatriĂ©s, organisation de stages…). Important : le chef de projet en France est fonctionnaire du Ministère des Sports (Directeur Technique National Adjoint Ă  la fĂ©dĂ©ration française de triathlon). La conduite de ce projet est intĂ©grĂ© Ă  sa lettre de mission.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopée de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.