• Microprojets

Autonomisation de femmes au Tchad

Ce projet sera conduit en partenariat Ă©troit avec l’AFFOV – Action socio-Ă©conomique en faveur des femmes dĂ©munies et des orphelins victimes du sida – avec qui nous agissons Ă  N’Djamena (Tchad) depuis plus de douze ans. (A noter le prĂ©sident du CFCD est prĂ©sident d’honneur de l’Affov). Cette ONG agrĂ©Ă©e par l’Etat tchadien (N° f. 10/ 3426) a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en 2009. Depuis, avec notre aide, l’AFFOV a soutenu des femmes prĂ©caires de N’Djamena ; accompagnĂ© des orphelins ; crĂ©Ă© une crĂšche sociale ; sensibilisĂ© avec nous les femmes au sida par un concert solidaire ; invitĂ© les familles Ă  scolariser leurs filles ; organisĂ© des stages (cuisson Ă©conome Ă  bois et solaire, couture, informatique), reçu des meubles, deux ordinateurs, un appareil photo, des consommables, de la nourriture, des mĂ©dicaments. DerniĂšre action majeures menĂ©e de 2013 Ă  2022 par l’AFFOV avec notre partenariat actif : Un Projet de lutte contre les violences faites aux femmes intitulĂ© « Les femmes, respectons-les ». Ce projet a compris la formation des enquĂȘtrices, des enquĂȘtes sociales dans 9 quartiers de la capitale du Tchad (Atrone, Mardjan Daffac, Am-RiguĂ©bĂ©, Goudji, Walia, Ridina, Farcha, DembĂ©, Diguel), les traitements informatiques, cinq confĂ©rences de presse Ă  N’Djamena, de nombreuses rĂ©unions de femmes dans ces quartiers, six sĂ©ances de thĂ©Ăątre-forum pour sensibiliser le public aux violences faites aux femmes… A noter : Pour la mise en Ɠuvre du projet « Autonomisation de femmes au Tchad », l’AFFOV interviendra sur le terrain, jouera le rĂŽle d’accompagnement des bĂ©nĂ©ficiaires. Le CFCD quant Ă  lui s’impliquera techniquement et financiĂšrement en soutien de sa partenaire tchadienne et des femmes sĂ©lectionnĂ©es. 2. DEFINITION DU PROJET : Permettre Ă  30 femmes pauvres de N’Djamena (Tchad), dont des femmes victimes de violence (70%) et des femmes jeunes* d’acquĂ©rir de nouvelles compĂ©tences par le biais de formations spĂ©cifiques, afin de dĂ©velopper des ActivitĂ©s GĂ©nĂ©ratrices de Revenu (A.G.R.) * 57% des femmes bĂ©nĂ©ficiaires ont entre 18 et 35 ans, 30% entre 35 Ă  50 ans. 3. LES ACTIONS 3.1. Sensibilisation Ă  l’Autonomisation des femmes 3.2. Couture – broderie 3.3. Coiffure-beautĂ© 3.4. Autocuiseurs 3.5. Art culinaire et restauration 3.6. Cuiseurs solaires doubles 3.7. Plantation d’arbres fruitiers 3.8. Communication vers un large public autour du projet 3.9. PĂ©rennisation du projet 3.1 – Sensibilisation Ă  l’autonomisation des femmes Des rĂ©unions concernant l’autonomisation des femmes, avec dĂ©bats, seront organisĂ©es au cours des formations par l’AFFOV. ThĂšmes envisagĂ©s (en fonction des stagiaires) : les normes de genre, le droit des femmes, les ressorts psychologiques de la confiance en soi et de la motivation, la santĂ© des mĂšres et la fĂ©conditĂ©, l’éducation des filles, les VBG – violences basĂ©es sur le genre -, la protection de l’environnement et du climat, les A.G.R. et la microfinance. 3.2 – Couture / broderie 3.2.1. La formation : Formatrice : Mme BOTHIO TCHALET (N’Djamena) Nombre de stagiaires : cinq Lieu de la formation : Ndjamena, quartier AmriguebĂ©, carrĂ© 4, Avenue Oumar Bongo. DurĂ©e totale : 3 mois, dont 36 jours ouvrables, Ă  raison de 3 sĂ©ances par semaine avec possibilitĂ© de pratiquer entre. Contenu de la formation : Les outils de couture et leur emploi (patrons, tissus, mĂštre ruban, rĂšgle graduĂ©e, crayon, fer Ă  repasser, machine Ă  coudre – usages et dĂ©montage des piĂšces hors moteur coupes sur patron et tissus, confection des vĂȘtements de catĂ©gorie 1 et 2, repassage, etc. (voir dĂ©tail en annexe) 3.2.2 L’AGR : Chaque bĂ©nĂ©ficiaire reçoit une machine Ă  coudre, du matĂ©riel de couture (aiguilles, fil, ciseaux, mobilier pro, etc.) Deux machines Ă  broder, au niveau de ce groupe de 5 femmes, sont mises Ă  la disposition des bĂ©nĂ©ficiaires. Location de l’atelier pour le lancement de cette activitĂ©. 3.3 – Coiffure / beautĂ© 3.3.1 La formation : Organisme de formation pressenti : BCBG EsthĂ©tique (N’Djamena) Nombre de stagiaires : cinq Lieu de la formation : au quartier Moursal, N’Djamena et / ou quartier AmriguebĂ©, carrĂ© 4, Avenue Oumar Bongo DurĂ©e : 12 jours (3 sĂ©ances par semaine x 4 semaines. Les femmes du groupe peuvent venir s’entrainer entre les sĂ©ances) Contenu de la formation : Pratique (gestes professionnels). L’hygiĂšne. Les outils, pommades, colorants, shampooings, produits d’hygiĂšne pour les activitĂ©s de coiffure, soins, maquillage, manucure, pĂ©dicure, tatouage, tressage, etc. 3.3.2. L’AGR : Chaque bĂ©nĂ©ficiaire reçoit du mobilier pro, 1 grand miroir, 1 moquette, 1 natte, 1 ventilateur, 1 bidon de shampoing, 12 pommades de traitement, 12 crĂšmes dĂ©frisantes, 12 paquets de mĂšches, 12 colorant pour les tatouages. Location de l’atelier pour le lancement de cette activitĂ©. 3.4 – Autocuiseurs pour Ă©conomiser l’énergie et faire fermenter des yaourts 3.4.1 La formation : Formatrices : deux formatrices expĂ©rimentĂ©es de l’Affov Nombre de stagiaires : huit Lieu de la formation : au siĂšge social de l’Affov (quartier AmriguebĂ©, carrĂ© 4, Avenue Oumar Bongo). DurĂ©e : 7 jours consĂ©cutifs. Contenu de la formation : le respect de l’environnement, les Ă©conomies d’énergie, la recherche des matĂ©riaux, les outils et la technique de fabrication, la production de yaourts (hygiĂšne, vente). 3.4.2 L’AGR : Chaque bĂ©nĂ©ficiaire reçoit par nos soins : des ciseaux, plusieurs sortes de fil et d’aiguille, du tissu, un sac de coton, de la paille, un « cache-nez », etc. 3.5 – Art culinaire et restauration 3.5.1 La formation : Formatrices : cuisiniĂšre expĂ©rimentĂ©e de l’Affov Nombre de stagiaires : douze Lieu de la formation : au siĂšge social de l’Affov (quartier AmriguebĂ©, carrĂ© 4, Avenue Oumar Bongo) DurĂ©e : sept jours consĂ©cutifs Contenu de la formation : Les outils de la cuisine, l’utilisation du gaz et/ou de la cuisson solaire, l’hygiĂšne. Les aliments : cĂ©rĂ©ales, lĂ©gumes, viandes, poissons, condiments, Ă©pices. La prĂ©paration des diffĂ©rentes soupes, salades, sauces. La cuisson des cĂ©rĂ©ales (macaronis, spaghettis, boules locales Ă  base de cĂ©rĂ©ale, bouillies locales enrichies). Les desserts : PĂątisseries simples (gĂąteaux, beignets). La prĂ©paration du thĂ©, du cafĂ©, du lait, des tisanes et jus de fruit. 3.5.2 L’AGR : Chaque bĂ©nĂ©ficiaire reçoit par nos soins : une bouteille de gaz butane et/ou un cuiseur solaire, divers plateaux mĂ©talliques, des marmites (N°6, N°10, N°15, N°20), une casserole grand format, autres outils de cuisine (louche, Ă©cumoire, bassines, poĂȘle, cuillĂšres, fourchettes, assiettes diverses, bols, verres), du mobilier professionnel, des aliments (sac d’oignon, riz, blĂ©, maĂŻs, ail, sel, sucre, bidon d’huile, boĂźtes de tomate), des boissons (cafĂ©, thĂ©) 3.6 – Cuisson solaire 3.6.1 Formation : Formateurs-trices : Centre de formation Promosol de N’Djamena Nombre de stagiaires : 10 Lieu de la formation : au siĂšge social de l’Affov (quartier AmriguebĂ©, carrĂ© 4, Avenue Oumar Bongo) ou chez Promosol. DurĂ©e : deux jours Contenu de la formation : dĂ©monstration en physique de la lumiĂšre, l’importance d’une isolation parfaite, les circonstances d’utilisation d’un cuiseur solaire, la prĂ©paration des aliments et le temps de cuisson, la sĂ©curitĂ© (enfants), la bonne conservation et l’entretien d’un cuiseur. 3.6.2 L’AGR : L’AFFOV reçoit le don de 10 « cuiseur solaire double » fabriquĂ©s par Promosol. L’un d’entre eux sera utilisĂ© lors des rĂ©unions au siĂšge social de l’AFFOV Ă  AmriguĂ©bĂ©. Les autres seront attribuĂ©s Ă  des femmes mĂšres de famille nombreuse ou ayant demandĂ© de bĂ©nĂ©ficier de l’AGR Restauration. 3.7 – Plantation d’arbres 3.7.1. Formation : Formateur : Le reprĂ©sentant du CFCD, Mathieu Desprez, lorsqu’il viendra Ă  N’Djamena aux Ÿ du projet pour la mission d’évaluation. Il a Ă©tĂ© formĂ© par l’ingĂ©nieur Gasc Ă  sa mĂ©thode d’irrigation par les racines qu’il a dĂ©jĂ  mis en Ɠuvre avec succĂšs au CNAR (N’Djamena). Les bĂ©nĂ©ficiaires, les membres de l’Affov et autres personnes motivĂ©es par le sujet du reboisement urbain seront invitĂ©es Ă  participer. Contenu de la formation : 1. vidĂ©o explicative ; 2. dĂ©monstration concrĂšte de la technique sur le terrain : choix des plants ; creusement Ă  la tariĂšre ; assemblage du rĂ©servoir au film plastique biodĂ©gradable de 60 cm ; apport d’engrais bio, etc.) 3.7.2. L’AGR : Les femmes bĂ©nĂ©ficiaires et les membres de l’Affov qui ont assez d’espace dans leur cour ou leur jardin pour accueillir un plant fruitier (anacardier, manguier, citronnier, autre) et qui montreront un rĂ©el engagement Ă  irriguer ce plant dans la durĂ©e selon la technique Irrigasc en recevront un. Le surplus sera attribuĂ© aux femmes du village de Meskine (RĂ©gion du Baguirmi). 3.8 – Communiquer vers un large public autour du projet 3.8.1 Tchad : Organiser ensemble (CFCD + AFFOV) une confĂ©rence de presse Ă  N’Djamena aux 3/4 du projet. ThĂšme : Autonomisation des femmes, AGR, Violences basĂ©es sur le genre, prĂ©servation de l’environnement, reboisement urbain par les femmes… Inviter les journalistes de diffĂ©rents mĂ©dias avec l’objectif qu’ils relayent ces infos. Documenter la confĂ©rence en amont (photos, vidĂ©os, rapports) 3.8.2 France Un communiquĂ© de presse est remis avant la mission du CFCD au Tchad et en fin de projet Ă  certains mĂ©dias de la RĂ©gion Pays de la Loire (France 3 Pays de la Loire, Via LM TV, Ouest France, Le Maine libre, France Bleu, Radio Alpa) et Ă  plusieurs mĂ©dias et sites parisiens/nationaux attentifs au dĂ©veloppement durable (Le Monde Afrique, Le Parisien, Le Figaro, France Culture, France Inter, La Croix, le Journal de l’environnement, EHS Solutions, cdurable.info, terraeco.net, mediaterre.org, notre-planete.info, Kombini et Usbek & Rica, lejournaldudeveloppement.com etc.) 3.9. PĂ©rĂ©nisation Les femmes bĂ©nĂ©ficiaires vont s’engager par contrat Ă  poursuivre la formation et l’AGR choisies pendant au moins trois ans. Au cours de RDV programmĂ©s et informels, deux superviseuses de l’Affov veilleront Ă  l’avancĂ©e de l’AGR de chaque femme, les aidant notamment Ă  organiser des partenariats entre elles et avec les organismes de microfinance. Nota : Les points 3.6 et 3.7 compenseront largement les missions carbone des voyages avion Paris-N’Djamena-Paris du reprĂ©sentant du CFCD.

Gardez le contact avec la Guilde

Pour aller plus loin ensemble, nos petits cailloux numériques au bord du chemin. 


et suivez-nous sur les réseaux

Revivre l’épopĂ©e de la guilde

Pour éclairer la piste à la lueur des héritages, quelques dates qui scellent des moments valeureux.