Service Volontaire Européen


Le Service Volontaire Européen (SVE) fait partie du volet jeunesse du programme Erasmus + mis en place par la Commission européenne. Il permet à des jeunes de s’engager et de participer à des activités dans des domaines tels que la culture, le sport, la protection civile, l’environnement… dans un pays de l’Union européenne ou ses voisins. Pour y participer, il faut respecter certaines conditions de nationalité, d’âge et de durée.

La Guilde est accréditée par l’Agence Erasmus + France Jeunesse & Sport comme organisation d’envoi du Service Volontaire Européen.

Qui peut en bénéficier ?

Pour vous engager dans un SVE avec La Guilde, vous devez :

  • avoir moins de 30 ans et au moins 18 ans.
  • résider régulièrement dans un pays membre de l’Union européenne ou dans un pays partenaire du programme éligible au programme Erasmus +

Il n’y a ni condition de diplôme, ni condition de niveau en langue étrangère.

Comment faire ?

Important : environ 6 mois sont nécessaires avant le départ effectif, il faut donc s’y prendre tôt !

Organisation d’envoi

Chaque volontaire a besoin d’une organisation d’envoi dans son pays. La Guilde est basée en France, mais vous pouvez en trouver une près de chez vous sur cette cartographie. Ces structures peuvent vous accompagner dans votre recherche de missions. Certaines ont des projets à vous proposer, si ce n’est pas le cas vous devez chercher une mission et un organisme d’accueil en premier lieu.

Qu’est ce qu’une mission de SVE ?

Les missions SVE se déroulent au sein de l’Union européenne ainsi que dans les pays voisins ou partenaires (Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Bosnie, Géorgie, Kosovo, Moldavie, Serbie, Russie, Ukraine, Liechtenstein, Norvège, Algérie, Tunisie, Maroc, Égypte, Israël, Palestine, Liban). Le volontaire ne peut effectuer un SVE dans son pays de résidence.

Les missions de SVE durent de 2 à 12 mois. Un SVE de courte durée (moins de 2 mois) est ouvert aux jeunes qui connaissent des difficultés (handicap, problèmes socio-économiques, etc.…).

Quel type de missions le SVE offre-t-il ?

Les missions de SVE se déroulent dans des organisations à but non-lucratif. Elles portent sur des thématiques variées : média et information des jeunes, animation socio-culturelle, engagement civique, lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, inclusion des personnes défavorisées, aide aux personnes en difficulté, économie solidaire, protection de l’environnement, protection du patrimoine, art et culture, coopération au développement, sport, diversité culturelle, avenir de l’Europe, etc.

Attention ! Le SVE ne remplace pas un stage, un séjour linguistique ou un emploi rémunéré.

Trouver une mission et une organisation d’accueil

La première ressource pour trouver une mission est la base de données européenne, répertoriant les organisations accréditées pour accueillir des volontaires et des projets à pourvoir. Vous pouvez également trouver des offres de mission actualisées sur des sites comme Youth Networks ou des groupes facebook comme EVS Vacancy. Certaines offres de missions sont publiées directement sur les sites internet des organisations, n’hésitez donc pas à vous rendre sur les sites des organisations qui vous intéressent.

De nombreuses informations sont également disponible sur le site Involve.

Une fois que vous avez été accepté pour une mission, l’organisation d’envoi et l’organisation d’accueil s’occupent des formalités pour faire valider le projet. Ils devront conjointement préparer une demande de subvention, et la déposer avant une date limite. Il y a 3 dates de dépôt de demandes dans l’année.

Vous souhaitez partir en Service Volontaire Européen avec La Guilde 

La Guilde vous propose une préparation au départ de 2 jours, à Paris. Les frais pour cette venue à Paris sont à la charge du volontaire.

Par ailleurs, le SVE est quasiment gratuit pour le volontaire. L’hébergement, la nourriture, le transport local, le soutien linguistique et de l’argent de poche sont pris en charge par La Guilde et l’organisation d’accueil, qui reçoivent une subvention de la part de l’UE. Une participation au voyage peut être demandée au volontaire, à hauteur de 10%. Une protection sociale est également assurée au volontaire.

Découvrez « Heureux qui comme… », le film des volontaires partis sur l’île de Kefalonia en Grèce. 

 Liens utiles :