La sécurité en mission


Face à un contexte international parfois difficile et avec plus de 1000 volontaires sur le terrain chaque année, la Guilde porte une attention toute particulière aux questions de sécurité et en fait une de ses priorités.

Le départ en mission, l’engagement à l’international, se préparent plusieurs mois à l’avance; il est important de garder à l’esprit que le risque zéro n’existe pas; s’engager en mission à l’étranger, dans des pays où les contextes politiques, géopolitiques et sanitaires peuvent être instables, comporte inévitablement des risques. Mais ces risques peuvent être maitrisés par l’adoption d’un comportement adapté, par le respect de consignes et procédures. Le volontaire est acteur de sa propre sécurité.

La Guilde l’accompagne en amont (mise en place de la mission avec validation des autorités notamment sur les questions de sécurité, préparation au départ…) et pendant sa mission (veille, informations, consignes en cas de difficultés…).

La Guilde est en lien avec différentes instances officielles :

  • Le Ministère des Affaires Étrangères via son bureau du volontariat, et son Centre de Crise situé au Quai d’Orsay.
  • France Volontaires, structure que la Guilde a cofondé, et qui possède des responsables permanents dans de nombreux pays d’Afrique notamment. France Volontaires possède en outre un responsable sécurité international.
  • Les autorités françaises sur place: ambassades, consulats notamment.
  • Partenaires locaux: transmission d’informations au plus près du terrain

Avant chaque départ en mission, nous demandons au volontaire de prendre connaissance du Guide sécurité et de suivre les recommandations de la « checklist » sécurité.

Ces documents sont des outils mis à disposition des volontaires et sont à télécharger ici:

Manuel sécurité – la Guilde

check-list-securite

Ces thématiques sont abordées en session de préparation au départ mais il est essentiel que le volontaire se tienne informé tout au long de sa mission.

Pour ce qui est des aspects « santé », l’engagé de Service Civique bénéficie d’une assurance complète (couverture soins de base + assistance rapatriement) qui est souscrite par la Guilde pour chaque volontaire.

Il est à noter que les biens ne sont pas couverts, de même que la conduite de véhicules motorisés.