Un VSI pour recycler les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques dans toute l’Afrique

Olivier est VSI du projet WEEECAM lancé au Cameroun en 2011, son ambition ? Révolutionner la façon dont le pays traite ses D3E, et transposer le modèle sur tout le continent !

Un article de Lucille Caron, chargée de mission VSI


En 2011, La Guilde a commencé à s’impliquer au Cameroun auprès de l’association Solidarité Technologique (ST), une association française agissant dans le domaine de la formation professionnelle des jeunes démunis et le recyclage des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (D3E).

Ensemble, La Guilde et ST lancent le projet WEEECAM, dont la finalité est de démontrer la faisabilité d’un recyclage écologique des D3E dans un pays en développement. Le projet a commencé par le montage au Cameroun d’un projet pilote qui doit être à la fois soutenable et reproductible dans toute l’Afrique.

Olivier est l’un des 4 VSI présents au Cameroun pour appuyer le développement du projet WEEECAM. Il a accepté de nous parler du projet et de sa mission.

« J’ai rejoint le projet WEEECAM en janvier de cette année, pour participer à son déploiement à grande échelle, après une phase pilote de 5 ans. Ce projet ambitionne de révolutionner la façon dont sont traités les D3E au Cameroun, et passer d’un traitement de 5 t/an de déchets électroniques en 2017 à 5000 t/an en 2022.

Vue intérieure du centre de formation © Solidarité Technologique

En effet, dans ce pays et de nombreux autres du continent africain, la croissance économique et démographique entraîne une explosion des D3E. Ils sont récupérés par un secteur informel précaire et exposent fortement l’environnement et la santé des travailleurs. Solidarité Technologique a commencé à s’intéresser à ce problème pour tenter de recycler les D3E.

Le projet WEEECAM s’est alors lancé en 2017 avec seulement 2 VSI sur place et 15 salariés locaux. Aujourd’hui, il prévoit de créer 157 emplois locaux. Avec le recrutement récent de Malena et Baptiste, nous sommes 4 VSI  pour accompagner ce changement d’échelle, mais également pour préparer le transfert de compétence afin de reproduire le projet dans environ 100 autres pays.

Photo des employés de Solidarité Technologique, dont Malena et Olivier, 2 des VSI © Solidarité Technologique

Pour l’instant à l’échelle du Cameroun, les objectifs du programme sont déjà très ambitieux. Le but est de créer un dispositif efficace de collecte et de traitement des D3E, de limiter la dispersion des déchets dangereux dans la nature et dans les nappes phréatiques, de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de créer une dynamique économique et sociale vertueuse, notamment en contribuant à formaliser et en améliorant l’activité du secteur informel, et à contribuer ainsi à l’émergence d’un secteur formel professionnel.

Poignée de main entre le Ministre de l’Environnement Camerounais et Vincent Rattez, Président de La Guilde, lors d’une inauguration en mars 2019.
© Solidarité Technologique

C’est un projet très excitant qui pourrait amener à traiter et recycler 5000t de D3E par an rien qu’au Cameroun. Avec un impact que nous souhaitons étendre à tout le continent, les bénéfices environnementaux et sociaux sont très importants. WEEECAM illustre bien en quoi le VSI peut aider un projet de développement durable en lui donnant de nouvelles perspectives et en multipliant sa force de frappe !  »

Olivier Thapon, VSI La Guilde et Solidarité Technologique à Yaoundé.

 

Le programme d’activité de WEEECAM s’inscrit dans la logique du développement durable : les aspects économiques et financiers, sociaux et culturels et la préservation de l’environnement sont pris en compte simultanément. A La fin du projet, La Guilde et Solidarité Technologique réfléchiront à deux scénarios de rétrocession pour garantir la pérennité et l’indépendance financière du projet: la transformation en une structure locale de type ESS (Economie Sociale et Solidaire) ou la création d’une entreprise conventionnelle avec des prises de participations partagées entre des investisseurs privés et des institutions publiques locales.

Le projet WEEECAM est un des deux projets directs de La Guilde, avec celui de la Radio Al-Salam en Irak (radio de la Paix dans les camps de réfugiés du Kurdistan).

Les interventions directes représentent 6 VSI sur les 470 de La Guilde. En effet, la majeure partie des VSI de La Guilde sont envoyés en mission via l’intermédiation : La Guilde s’associe avec des organisations de droit français et leur fait bénéficier de son agrément du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères pour envoyer des VSI (condition et informations ici).

Une centaine d’organisations dans plus de 50 pays sont ainsi partenaires de La Guilde pour le VSI !

En savoir plus sur l’association Solidarité Technologique : https://bit.ly/2YOLT2Y