Projet WEEECAM : un an d’existence couronné de succès

Inauguration du premier point de collecte des Déchets Électroniques Ménagers au Cameroun

Un article de Paola BENETON


Le 19 mars dernier le projet WEEECAM, porté par Solidarité Technologique et La Guilde, a inauguré le tout premier point de collecte des Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques Ménagers (D3Em) dans la ville de Yaoundé, en présence du Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, de l’Ambassadeur de France au Cameroun, et Vincent Rattez, Président de La Guilde. L’occasion de célébrer les 1 an du Projet WEEECAM, et le succès de cette première année.

Convention Guilde – MINEPDED

Au cours de cette cérémonie fut signée la Convention de Partenariat entre le Projet WEEECAM de la Guilde et le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable. Dans cette Convention, le MINEPDED s’engage à accompagner la Guilde dans la recherche de financement et l’exécution technique du projet. Ceci contribue à renforcer la coopération entre ces deux acteurs engagés pour la préservation de l’environnement.

Convention Guilde – CUD sur la collecte des déchets électroniques

Ce fut aussi l’occasion de célébrer le premier anniversaire de signature de la convention de partenariat entre la Guilde et la Communauté Urbaine de Douala (CUD). Par celle-ci, la CUD apporte au projet différents appuis et en particulier la mise à disposition d’un terrain de 10 000 m² pour la construction d’un Centre de Traitement de D3E et 5 sites de pré-collecte des déchets électroniques répartis dans la ville de Douala.

Convention Guilde – CUY sur la collecte des déchets électroniques

La convention entre la Guilde et la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY), signée le 29 janvier 2019, fut également présentée. Cette convention marque l’implication de la ville de Yaoundé dans le projet WEECAM, notamment à travers la mise à disposition de 7 sites de pré-collecte des déchets électroniques répartis dans la Capitale.

Ce point de collecte des déchets électroniques n’est que le premier d’une série de 13 qui seront ouverts à Yaoundé et à Douala d’ici 2021. Ils permettront de réduire la présence de déchets dans les rues en donnant la possibilité à la population de les faire recycler écologiquement.

https://www.journalducameroun.com/fr/dechets-electriques-et-electroniques-le-cameroun-compte-recycler-5000-tonnes-par-an/

http://www.solidarite-technologique.cm/?p=966