Le projet de centre de recyclage de Yaoundé récompensé

Un projet de La Guilde reçoit un prix dans un cadre prestigieux

Un article de Olivier Allard, Délégué Général


En 2011, dans la ville de Yaoundé, La Guilde a lancé avec l’association Solidarité Technologique un centre pilote de recyclage de déchets d’équipements électriques et électroniques (ou D3E). Ces déchets très toxiques et polluants connaissent une prolifération exponentielle en Afrique du fait du développement accéléré des nouvelles technologies sur ce continent, mais aucune solution de traitement propre n’existe à ce jour, hormis une récupération informelle réalisée dans des conditions de précarité économique et sanitaire inacceptables.

Outre assurer un traitement propre et sans danger des D3E, l’activité de recyclage de Solidarité Technologique met sur le marché à bas coût de nombreux appareils remis en état et contribue au financement d’activités de formation professionnelle pour les jeunes défavorisés dans le domaine de l’électronique, développant ainsi la compétence locale pour assurer la croissance future de ce nouveau secteur.

Ce projet innovant et porteur de fortes perspectives de croissance et de reproduction à l’international a été récompensé le 1er juillet 2016 par le Prix Suez Initiatives-Institut de France. Décerné conjointement par le Fonds Suez Initiatives et l’Institut de France, ce prix d’une valeur de 50 000 € récompense les actions de développement et d’entrepreu
nariat social novatrices dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et des déchets. Les ressources de ce projet seront principalement utilisées pour développer l’équipement technique du centre de recyclage ainsi que pour lancer des actions de collecte directe auprès des ménages de la zone de Yaoundé.

Ce prix a été remis dans le cadre prestigieux de l’Institut de France à Olivier Mouzay, directeur des programmes de La Guilde et Président de Solidarité Technologique et à Boris de Fautereau, VSI de La Guilde en charge du programme à Yaoundé.