Inscription pour les Bourses de l’Aventure 2020

avec le concours de La Guilde

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Les Bourses de l’Aventure 2020
15 000 € seront attribués à 5 projets (voir les lauréats 2019)

Si vous préparez un projet d’exploration à caractère sportif
(à pied, à cheval, en canoë, en ulm, à vélo…)
Les Bourses de l’Aventure vous aideront à concrétiser vos rêves.

Si votre projet est conforme au règlement, voici la fiche de synthèse et le plan pour vous aider à constituer votre dossier (cliquer sur les mots en bleu pour télécharger ces éléments).

Les dossiers 2020 seront acceptés jusqu’au 31 mars (dernier délai).

Annonce des lauréats la semaine du 18 mai 2020

Inscription pour les Bourses de l’Aventure 2020



Un article de


Les Bourses de l’Aventure 2020
15 000 € seront attribués à 5 projets (voir les lauréats 2019)

Si vous préparez un projet d’exploration à caractère sportif
(à pied, à cheval, en canoë, en ulm, à vélo…)
Les Bourses de l’Aventure vous aideront à concrétiser vos rêves.

Si votre projet est conforme au règlement, voici la fiche de synthèse et le plan pour vous aider à constituer votre dossier (cliquer sur les mots en bleu pour télécharger ces éléments).

Les dossiers 2020 seront acceptés jusqu’au 15 mai 2020 (dernier délai), la date intiale était le 31 mars.

Annonce des lauréats fin juin 2020

Les Bourses de l’Aventure



Un article de


 Infos Bourses Labalette
 

La Guilde a créé les Bourses de l’Aventure en 1971 et a soutenu de nombreux projets d’aventure aux quatre coins du monde.
Si vous préparez un projet d’exploration à caractère sportif
(à pied, à cheval, en canoë, en ulm, à vélo…)
Les Bourses de l’Aventure de La Guilde vous aideront à concrétiser vos rêves.

Dossier d’inscription 2020, cliquez sur ce lien.

 

Les Cafés de l’Aventure – mardi 7 janvier 2020

organisé par La Guilde

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au Restaurant LE ZANGO LES HALLES

15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

Depuis 2002, le restaurant Le Zango Les Halles accueille les Cafés de l’Aventure.
Pour que l’entrée reste gratuite, nous vous remercions de prendre, au minimum, une consommation avant de monter à l’étage!

Le 7 janvier 2020, le restaurant Le Zango Les Halles vous proposera une formule à 23 € servie à l’étage à la Table d’hôte des explorateurs. Cette formule comprendra un assortiment de tapas pour apéro et entrée et un plat à choisir parmi quatre dont un végétarien : colombo poulet, rougail saucisses, fricassée de poulpe et chorizo, aubergine Byriani (végétarien).

Nos trois invités dîneront dans cet espace à 21h45, après leurs présentations. Si vous restez dîner à l’étage, vous pourrez y poursuivre les discussions…

Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au restaurant Le Zango Les Halles, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

 

Les invités de la soirée :

Les frères Molcard
Lauréats 2018 des Bourses de l’Aventure de La Guilde

Planter 10 000 arbres pour la souveraineté alimentaire des communautés vulnérables lors d’un voyage à vélo de 12 000 km. C’est le défi que se sont fixés Joseph et Raphaël Molcard. Du Vietnam jusqu’en France, les deux frères sont allés à la rencontre d’orphelinats et de communautés pour leur proposer un soutien technique et financier afin de planter des forêts comestibles. Composées d’arbres, d’arbustes et de divers végétaux, tous utiles à l’Homme, la forêt comestible est un outil résilient dans la recherche d’autonomie alimentaire de ce dernier.

C’est pour fournir cet outil que les deux frères ont pris leurs bicyclettes. A travers l’Asie, l’Inde, le Moyen-Orient et l’Europe, c’est un voyage riche d’aventures et de questionnements sur nos sociétés et sur les défis à venir que Raphaël et Joseph ont finalement terminé en août 2019.
https://www.facebook.com/zangoleshalles?ref=hl

 

Expédition Escondida
En présence d’Olivier Merbau

1914 : avec la déclaration de guerre, les îles allemandes du Pacifique se retrouvent isolées et le commandement militaire impérial est contraint de sous-traiter les opérations à des soldats de fortune comme Corto Maltese, opérant depuis une île secrète, l’Escondida.

2020 : c’est une croyance assez répandue qu’il n’y aurait plus aucune terre à découvrir depuis que l’aviation et les satellites ont réduit les distances. Mais dans ce Pacifique immense et quand même mal cartographié, chercher une île considérée comme imaginaire peut ne pas être aussi futile qu’il y paraît. Le navigateur, écrivain et traducteur Olivier Merbau, membre de la Société des Explorateurs Français, a l’ambition de découvrir cette dernière terra incognita et d’en dresser un inventaire aussi précis que possible avant qu’elle ne disparaisse sous les eaux à cause du réchauffement climatique. Île ou pas, arpenter ces eaux peu fréquentées sera dans tous les cas utile à la science : son navire Argo – 10 mètres de long seulement – va devenir le plus petit navire océanographique au monde en accomplissant sur plusieurs années une mission qui participe à plusieurs programmes scientifiques : Argo (étude des courants marins), SensOcean (océanographie physique), Planktidex (étude du plancton), Magsail (magnétisme terrestre), ou encore Kétos (étude des cétacés). Les territoires abordés seront aussi étudiés de même que les populations locales qui comptent parmi les plus isolées et les plus délaissées de la planète. Et des opérations de nettoyage du littoral seront aussi menées pour remettre en état ce qui n’aurait jamais dû être souillé.

Le choix d’un navire aussi petit qu’Argo relève du choix délibéré d’impacter au minimum le milieu : propulsion à la voile, autonomie électrique et en eau douce, récupération de tous les déchets. Olivier Merbau, qui a organisé la « Longue Route 2018 » à l’occasion du cinquantenaire de Bernard Moitessier, entend ainsi œuvrer dans la même voie : celle de la connaissance, du partage et de l’entraide, bien loin de l’esprit de compétition que Moitessier avait perçu comme menant ce monde à la ruine.

Plus de renseignements sur https://expedition-escondida.pagexl.com
et sur www.facebook.com/expeditionescondida

Pour mémoire : www.longueroute2018.com
et https://oliviermerbau.pagexl.com

Traces de l’humanité vues du ciel

Projection réalisée et animée par Jean Ponsignon

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Lundi 18 novembre à 19 h 30

Salle Cana – 1 rue de Candolle – 75005 Paris

Participation aux frais 5 euros – gratuit pour les étudiants et les demandeurs d’emploi.

Ce spectacle est le résultat du projet dans lequel s’est lancé Jean Ponsignon en compagnie de 28 pilotes, explorateurs, aventuriers, issus de 3 continents ont accepté de s’impliquer dans ce projet qui survole, avec plus de 500 photos 51 pays sur les 5 continents. Il a pour but de permettre aux spectateurs de s’émerveiller devant la beauté et l’inventivité dont l’homme a fait preuve et les formes très diverses de ses constructions.

La projection se fera en trois parties avec entre chacune intervention de spécialistes de l’aventure aérienne et de la réflexion philosophique qui feront part de leurs réactions, Clémentine Bacri, Jacques Arnould et Loïc Blaise.

Les Cafés de l’Aventure, lundi 4 novembre 2019

La Guilde vous convie aux Cafés de l'Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Exceptionnellement le rendez-vous aura lieu un lundi, merci de bien le noter !

au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !

Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée :

Dakar à vélo en 20 jours
Après avoir traversé la France, l’Europe, l’Himalaya, le Népal, le Tibet à vélo, Stéven Le Hyaric viendra nous présenter son Paris-Dakar à vélo.Ce projet, c’était le projet d’un homme de 32 ans qui avait le rêve idéaliste d’éveiller des consciences sur le dérèglement climatique et la désertification en s’exposant à la chaleur sur une trace de 5 600 km entre Paris et Dakar en moins de 20 jours, à vélo.

Un record du monde, une première, un clin d’œil aussi à Pierre-Georges Latécoère qui, dès décembre 1918, imagine une « ligne » aérienne reliant la France au Sénégal en passant par l’Espagne et le Maroc.
Stéven Le Hyaric viendra également nous présenter en avant-première son nouveau projet : « 666 ».
666 pour 6 déserts les plus durs du monde sur 6 continents en 6 mois…

www.stevenlehyaric.net

 

SEA-ICE Greenland est un projet d’expédition itinérante sur le thème du changement climatique lancé en janvier 2016 et qui a finalement vu le jour au Groenland en mars 2019. Porté par Guilhem Pouxviel et Guillaume Bertocchi, ce projet se voulait avant tout pluridisciplinaire. Il s’agissait tout d’abord de réaliser une remontée le long de la côte nord-ouest du Groenland sur la banquise à ski en tractant un traîneau appelé pulka. Ce moyen de locomotion nous permettait de partir en autonomie, à la rencontre des populations Inuit des différentes communautés de l’archipel d’Upernavik, d’en apprendre plus sur les pratiques de chasse et de pêche locales, et de nous confronter directement aux changements environnementaux actuellement à l’œuvre dans cette région de l’Arctique. Le but était aussi de partager cette aventure avec les plus jeunes à travers un jumelage entre classes de primaire en France, Belgique et au Groenland, mais aussi auprès du grand public à travers les images rapportées de l’expédition.

Comme souvent en expédition il faut savoir improviser et s’adapter constamment aux contraintes changeantes, mais peut-être plus encore lorsque l’on met les pieds au Groenland. Nous n’avons pas dérogé à la règle. Après de premières difficultés logistiques nous avons dû changer notre itinéraire, partir plus au sud et nous confronter à divers imprévus nous imposant de nous replier. Après cette tentative, nos chemins se séparent. Une gelure impose à Guilhem d’éviter toute nouvelle exposition au grand froid. Il se rend alors dans une petite communauté proche de la ville d’Ilulissat afin de faire avancer les objectifs scientifiques et éducatifs du projet tandis que Guillaume retente sa chance au nord, sur l’itinéraire initial. La météo et les conditions de banquise très printanières lui demandent une fois de plus de revoir ses plans…
https://seaicegreenland.wixsite.com/sea-ice

 

Le Palmarès 2019 du festival

Gros succès des Écrans de l'aventure de Dijon !

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Cette nouvelle édition du Festival international du film d’aventure de Dijon a été marquée par une fréquentation exceptionnelle : dès le premier jour, une salle de projection supplémentaire a dû être ouverte afin d’accueillir un public toujours plus nombreux à ces rendez-vous de l’aventure. Les rencontres autant que la qualité des échanges avec les aventuriers, les auteurs, les réalisateurs, les producteurs… et le public ont fait de cette édition une totale réussite. Merci à tous !

Le palmarès 2019, quant à lui, célèbre des aventures internationales et des créations très humaines avec 12 récompenses. Pour découvrir les lauréats de cette splendide édition, cliquez sur l’image ci-dessous.

 

Merci aussi à tous ceux qui ont œuvré sans compter, et parfois dans l’ombre, à cette réussite.

A 1h35 de Paris en TGV, venez vivre l’Aventure à Dijon

à l’occasion du festival : Les Écrans de l’aventure 2019

Un article de Cléo Poussier-Cottel


La programmation de cette 28ème édition fera la part belle à l’aventure humaine avec pas moins de 18 films projetés (dont 2 hors compétition). Vous y trouverez aussi 3 actualités de l’aventure, 2 expositions photos, 1 bar de l’aventure. Les nouveautés de cette année sont : 1 café littéraire (qui mettra la littérature d’aventure à l’honneur ainsi que de nombreuses dédicaces au sein même du cinéma), 1 prix des lecteurs et la 2ème édition de la Bourse du public pour soutenir un projet d’aventure.

Le jury du film sera présidé par Dorine Bourneton. C’est la seule femme handicapée qui est pilote de voltige. Grâce à son combat, en novembre 2003, la licence de pilote professionnelle a été ouverte aux personnes handicapées. Elle souhaite maintenant créer une école de voltige pour personnes handicapées via l’aménagement d’un avion (qui est actuellement en cours d’équipement chez Air Projet à Dijon-Darois).

Elle sera entourée des professionnels du cinéma et de l’aventure : Cédric Gras (aventurier, auteur de livres et de documentaires), Volodia Petropavlovsky (aventurier, journaliste, rédacteur-photographe), Michael Pitiot (réalisateur, scénariste et chef d’expédition) et Christine Watanabe (co-fondatrice et productrice de KAMI Production).

De nombreux aventuriers seront présents : Eliott Schonfeld, Stéphanie Bluche, Grégory Müller, Léo Billon, Pierre Sancier, Frédéric Lavachery, Antoine Girard, Mélusine Mallender, Alexandre et Sonia Poussin, Stéphane Dugast, Daphné Victor, Carlos Molina, Christian Bon, Maurice Thiney, Loïc Blaise, Johann Camboulive, Guilhem Pouxviel, Elise Desprez, Emmanuel Ruben, Marc Alaux, Dany Cleyet-Marrel, Vincent Munier, Sophie Lavaud…

Et en avant-première, le dernier film de Luc Marescot (réalisateur de « 700 requins dans la nuit » présenté à Dijon en 2018 et nominé aux Emmy Awards) intitulé : Poumon vert et tapis rouge.
C’est un peu le film OVNI de cette édition ! Car ce récit entraîne un réalisateur de documentaires (Luc Marescot) à faire son cinéma pour sensibiliser le public à la protection des forêts primaires.
Il sera diffusé avec la présence exceptionnelle de Francis Hallé, invité d’honneur du festival, botaniste, biologiste, spécialiste des arbres et des forêts tropicales. Seront aussi présents à l’issue de la projection : l’aéronaute Dany Cleyet-Marrel et le producteur Jean-Pierre Bailly.

Le programme.
La billetterie.

– Renseignements : La Guilde – aventure@la-guilde.org

Lieu du festival : cinéma Olympia (16 av. Maréchal Foch à Dijon), à 5 minutes à pied de la gare.

Les Cafés de l’Aventure du mardi 1er octobre 2019

La Guilde vous convie aux Cafés de l’Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au ZANGO BAR

15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !

Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée :

PIEDS LIBRES

Partie le 1er juin 2011, Caroline Moireaux revient en France après 8 ans de voyage autour du monde, à pieds, à vélo et en bateau, plus de 52 000 km, 30 pays, et des souvenirs plein la tête. Partie à la rencontre des gens, ce chemin l’a emmené à la rencontre d’elle même, cette phrase de Nicolas Bouvier dans son livre, A l’usage du monde, résume bien ce qu’elle a ressenti : « Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. »

http://piedslibres.com/

 

FORTUNE DE MER

Au mois d’août dernier Élodie Arrault et Dominique Bleichner ont entrepris de se rendre sur le Banc d’Arguin mauritanien, dans le sillage des rescapés du rocambolesque naufrage de la Méduse. Initialement tentés de s’embarquer pour quelques jours de survie sur un radeau précaire depuis le point d’échouage de la frégate, l’histoire dérive elle-même vers un autre type de « fortune de mer ».

Lors de leur reconnaissance en décembre 2018, ils découvrent un écrin sauvage de toute beauté, préservé de l’industrie, du tourisme et des bateaux à moteur… mais malheureusement pas du plastique. Leur projet prend alors une autre dimension, celle d’une mission de nettoyage des zones de reproduction pour un très grand nombre d’oiseaux migrateurs d’Europe et pour des oiseaux endémiques.
C’est donc au sein d’un des plus grands parcs d’Afrique de l’Ouest, le Parc national du banc d’Arguin, créé sous l’impulsion de l’explorateur et naturaliste Théodore Monod, que s’initie l’aventure solidaire.

Enfants, amis, équipe du Parc et villageois prêtent main forte pour ce premier chapitre intitulé « vacances de plastique ». 10 tonnes de déchets sont ramassées et symboliquement, le radeau est tout de même construit avec des bidons, filets et divers objets collectés, puis mis officiellement à l’eau au son des youyous féminins pour ses premières heures de navigation.

 

 

 

 

 

 

 

Les Cafés de l’Aventure du mardi 3 septembre 2019

La Guilde vous convie aux Cafés de l’Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.
L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !


Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

L’invité de la soirée :

MADRIDAKAR – Voyage à rollers
5 000 km, 7 mois de route et 3 mois de projet caritatif à Dakar

« Quand on aime l’aventure on aime rarement faire comme tout le monde. C’est d’ailleurs ce qui peut vous amener un jour à faire des choses un peu folles.

Mon pari de l’année 2018-2019 a été de me lancer dans une nouvelle grande traversée à roller à l’aide de ma fidèle charrette à voile, Mysty.

L’objectif était de rejoindre la capitale sénégalaise depuis Madrid, 5 000 km, seul à travers le désert du Sahara marocain et mauritanien.

Un voyage de 7 mois à pousser un chariot de bambou pesant jusqu’à 80 kg sur des routes parfois… absentes !

La deuxième partie de cette aventure aux nombreux rebondissements s’est déroulée une fois à Dakar.

Le désir de partager cette grande passion du roller s’est traduit par la distribution de matériel de roller et l’initiation de plus d’une centaine de jeunes dakarois. »

Johann Camboulive
Lauréat 2018 des Bourses de l’Aventure de La Guilde

http://www.inlinenomad.com/dakar-2019/