Les nouvelles technologies et l’aide au développement

les usages des NTIC dans le cadre de micro-projets de développement

Un article de Thierry BARBAUT


NTIC et Solidarité : CartONG retenu par l’Agence des Micro-Projets

Fin 2016, CartONG a été retenu par l’Agence des Micro-Projets de La Guilde pour réaliser une étude sur les usages des NTIC dans le cadre de micro-projets de développement. Cette étude est lancée depuis le début du mois de janvier 2017 et sera rendue courant mars.

Le travail important de veille technologique que CartONG mène permettra à l’ensemble des acteurs du secteur humanitaire et du développement d’identifier les outils les plus adaptés pour eux, et de contribuer quand cela est possible au développement de nouvelles solutions et à la définition de bonnes pratiques. Plus spécifiquement, l’objectif de l’étude commanditée par l’AMP est de faire un état des lieux et montrer, sur la base d’expériences concrètes, des usages intéressants et pertinents de nouvelles technologies dans le cadre de micro-projets de développement.

Le champs de cette étude sera assez large et couvrira l’utilisation de NTIC de type réseaux sociaux,  applications de communication (what’s app, skype, etc..),  plateformes de stockage/échanges de documents (Dropbox,…), mais également  applications métier liées aux thématiques des micro-projets (éducation, santé, eau hygiène assainissement, etc.). Elle se concentrera sur les utilisations au sein des projets opérationnels des structures et ne couvrira pas la communication externe des associations (visibilité sur les réseaux sociaux, site web de communication externe, fundraising etc) .

Cette étude, dont les résultats seront publiés d’ici quelques mois par l’Agence des Micro-projets, constituera un socle de connaissance et une boite à outils sur la question, s’inspirant des nouvelles technologies apparues dans le secteur de la solidarité internationale depuis une décennie.

Pour nourrir cette étude, une enquête à été lancée auprès des associations, des start-up, des universités/instituts de recherche et des entreprises qui souhaitent faire un retour sur leur utilisation de NTIC et présenter une initiative au service d’un projet du secteur de la solidarité. Cette enquête vise à capitaliser et à rassembler le plus de retours d’expériences concrets possibles. Les différents retours seront exploités et diffusés dans l’étude, notamment par la compilation de fiches pratiques qui devraient permettre aux structures gérant des micro-projets de mettre facilement en place de nouveaux outils en fonction de leurs besoins.