Promouvoir le tourisme éco-solidaire dans la province du Guéra

Descriptif :

Le Tchad est un pays situé en Afrique Centrale. La mission au sein de l’association Guéra Touristique, se situe dans la ville de Mongo. Cette ville est dans la province du Guéra, au centre du pays, à environ 500 km de N’Djamena. C’est une province montagneuse avec un fort attrait touristique. Au Tchad, les deux langues officielles sont le Français et l’Arabe. L’Anglais est également enseigné à l’école.

L’association Guéra touristique mène des activités depuis 2014, avec une reconnaissance légale depuis 2016.
Elle a pour objectifs de développer le tourisme solidaire et l’éco-tourisme dans la province du Guéra, au Tchad. Cela favorise le développement économique, le développement socio-culturel, la valorisation des ressources naturelles, le tout dans le respect de l’environnement et des cultures locales.
L’association a déjà organisé 4 festivals de la culture nomade autour de Mongo. Elle propose également des circuits touristiques dans la province du Guéra, au parc National de Zakouma et jusqu’au nord du pays dans l’Ennedi. Ce sont des circuits personnalisés en fonction des souhaits des touristes.

Dans l’esprit du tourisme solidaire, ces activités permettent à l’association de mener à bien des micro-projets de développement.
Ainsi, depuis 2018, l’association a ouvert un centre d’alphabétisation pour les femmes. Depuis, 3 autres centres ont vu le jour, 4 bénévoles de la Guilde sont déjà intervenus et d’autres échanges sont en cours.
Guéra Touristique soutient également l’école des filles de la Fraternité. Les bénévoles interviennent pour soutenir l’équipe éducative (cours de soutien et de répétition).

Via des divers financements et/ou dons, l’association a pu faire construire un puits pour les réfugiés Peuls.

L’association souhaite mener d’autres projets de développement, comme par exemple : l’assainissement des rues de la ville de Mongo et dans les villages de la province, la sensibilisation à la cohabitation pacifique entre éleveurs et agriculteurs, lutter contre le braconnage et les feux de brousse, la création d’un centre d’informatique, la création d’un camp de passage à l’entrée de la ville de Mongo … (cf : fiche description Guéra Touristique)

Mission :

La province du Guéra est une zone montagneuse avec un attrait touristique remarquable. Elle a deux réserves de faune celui de Signaka Minia et celui d’Aboutelfane. Il faut aussi noté que la grande partie du Parc National de Zakouma se trouve dans la province du Guéra. Nous avons aussi des jolies montagnes comme la Reine du Guéra, l’Aigle d’ Abtouyour, le Mont-Guéra et plein d’autres montagnes que nous souhaiterions mettre en valeur. La province du Guéra a une diversité culturelle car elle est au centre de toutes les ethnies du Tchad. C’est ainsi que nous souhaitons mettre en valeur toutes ses richesses dans un esprit du tourisme solidaire et éco-touristique pour rendre attrayante la province du Guéra et écologiquement attractive.

Le bénévole aura pour tâche de promouvoir le tourisme dans la province du Guéra. Il devra de tisser des partenariats avec des associations qui développent du tourisme solidaire et l’écotourisme, ou avec des tour-opérateurs travaillant dans le domaine. Il aura aussi la mission d’approcher les Ambassades et les expatriés afin de les informer et les conseiller sur les circuits que l’association Guéra Touristique proposent.

Il aura également pour mission de :
• Finaliser la vente de ces prestations touristiques et assurer le suivi commercial ;
• Créer et promouvoir des produits touristiques ;
• Accueillir et accompagner des touristes.

Profil du candidat

Formation :

BTS tourisme (BAC+2) ou équivalence.

Expérience :

Pas obligatoire.

Langues :

Français courant. L’anglais serait un atout, notamment lors de rencontres avec des touristes internationaux.

Qualités requises :

Être dynamique et jeune. Capacité d’adaptation face à un milieu pauvre.

 

 

Autres :

 

 

Infos pratiques importantes

 

  • Obtention du Visa (obligatoire) :

Pour une durée de 1 à 3 mois, demande d’un visa pour la période souhaitée. Si la durée du séjour est supérieure à 3 mois, il faut demander un visa pour uniquement 1 mois. Une fois sur place au Tchad, nous accompagnerons le volontaire pour faire une demande de visa long séjour.

Visa 1 mois : 70 euros

Visa 3 mois : 100 euros.

Visa long séjour : 50 euros.

  • Recommandations santé (avant le départ et pendant la mission) :

Le vaccin obligatoire pour l’entrée sur le territoire tchadien est le vaccin de la fièvre jaune. Il est recommandé d’avoir tous ces vaccins à jour. Nous recommandons également de faire les vaccins suivant : hépatite A, fièvre typhoïde. Prendre conseil auprès d’un centre de vaccination international.

En saison des pluies il est recommandé de prendre un traitement anti paludéen

 

+ d’infos sur http://www.diplomatie.gouv.fr (rubrique : conseils aux voyageurs).

 

CONSULTER IMPERATIVEMENT VOTRE MEDECIN AVANT LE DEPART

 

Hôpital le plus proche :

L’hôpital le plus proche est celui de la ville de Mongo

  • Accueil du bénévole à l’aéroport :

Le volontaire sera accueilli par un membre de l’association à l’aéroport. Toute l’aide nécessaire lui sera apportée pour les démarches administratives à l’arrivée à la capitale à N’Djamena. Le volontaire sera également accompagné jusqu’à la ville de mission, Mongo.

 

  • Hébergement :

Le bénévole sera logé dans la même concession du locaux de l’association. Il s’agit d’une maison individuelle pour le bénévole, avec véranda, électricité, eau, douche et latrine. Dans la grande concession il y a une autre famille tchadienne qui y habite. Le bénévole pourra ainsi découvrir la culture tchadienne à leurs côtés.

  • Nourriture :

Une femme vivant dans la même concession que les bénévoles prépare les repas pour le bénévole. Le coût est de 160 euros par mois (comprenant les courses, son salaire et le linge).

  • Transport :

Une participation sera demandée au volontaire pour son transport depuis l’aéroport jusqu’à son lieu de mission.

A Mongo, le volontaire pourra se déplacer facilement grâce aux motos taxi, aux touktouk, et même les membres de l’association pourront le transporter parfois pour lui rendre service en cas de besoins.

  • Sécurité :

La ville est calme mais nous recommandons au bénévole de n’est pas sortir à pied de nuit.

  • Frais supplémentaire :

En cas de palu ou autre maladie passagère, il faut prévoir 20 Euro par exemple pour les médicaments.

  • Organisation de la vie sur place :

 

  • Moyens de communication:

Le bénévole peut appeler via le Whatsapp ou Messenger ou au réseau mobile

 

 

Le bénévole pourra amener avec lui son appareil photo, une jumelle et une ou deux tentes pour faciliter le travail sur place, s’il a la possibilité.

Conditions :

Pour postuler :

Le dossier de candidature est à remplir en ligne !

Merci de suivre toutes les étapes indiquées sur le site !

A bientôt pour une aventure solidaire !


Nos offres de mission similaires

Aucune mission disponible