Projet WEEECAM – Représentant Maître d’Ouvrage

Descriptif :

Ensemble, à l’issue d’une phase pilote de 5 ans, la Guilde et ST lancent le projet WEEECAM, dont la finalité est de démontrer la faisabilité d’un recyclage écologique des D3E dans les pays en développement par le montage au Cameroun d’un pilote à échelle industrielle, à la fois soutenable et reproductible. D’un budget de 6 millions d’euros réparti en deux phases de 2,5 ans, ce projet est unique sur le continent Africain et porte des perspectives de développement à l’échelle internationale.

Le projet est dirigé par une équipe de coordination constituée aujourd’hui de trois français expatriés. Il s’appuie également sur l’activité et l’équipe locale de Solidarité Technologique, qui compte une vingtaine d’employés sous la responsabilité d’un directeur camerounais.

Le Volontaire « Représentant du Maître d’Ouvrage (MOA) » aura pour mission d’accompagner et conseiller Solidarité Technologique dans la préparation et le suivi de la construction de la première usine de traitement de D3E d’Afrique Centrale, d’une capacité de 5 à 10 000t de déchets/an.

Dans cette mission, le Maître d’Ouvrage (MOA) est l’association Solidarité Technologique, représentée et dirigée par l’équipe de coordination du Projet WEEECAM.

L’usine, d’une surface utile de 2500 m², sera construite sur un terrain nu de 1ha situé en brousse, à Ngombè, à environ 30km de la ville de Douala. Une piste en latérite permet aujourd’hui d’accéder au terrain de Ngombè. Au démarrage du chantier, le terrain sera livré défriché et terrassé par la ville de Douala. Durant le chantier, l’accès à l’eau et l’électricité sur le chantier se fera grâce à un forage – à construire – et un groupe électrogène. A terme, la ville de Douala s’engage à raccorder l’usine aux réseaux d’eau et d’électricité de la ville. Le chantier comprendra la construction d’une clôture, l’aménagement des espaces de parking et zones de chargement/déchargement, des bureaux, le centre de traitement de déchets électroniques et les espaces de stockages des fractions issues du démantèlement ou des équipements reconditionnés.

Le « Représentant MOA » a pour mission d’aider le MOA à définir, piloter et exploiter le projet de construction du Centre de traitement de D3E de Ngombè, au Cameroun. Il a un rôle de conseil, d’assistance et de proposition, le décideur restant le Chef de Projet WEEECAM et Représentant Résident de Solidarité Technologique au Cameroun. Le Représentant MOA facilite la coordination du projet de construction et permet au MOA de remplir pleinement ses obligations au titre de la gestion du projet.

Dans le cadre de ce projet de construction, une mission très complète de Maîtrise d’Œuvre (MOE) sera confiée à un cabinet camerounais. Cette mission comprendra la conception, et la direction des travaux y compris ordonnancement, pilotage et coordination (volet OPC). La sélection du MOE se fera après la publication d’un appel d’offre restreint et l’analyse des offres techniques et financières reçues.

Mission :

  1. Pendant la phase de conception et de préparation, la mission du représentant MOA sera d’assister le MOA pour :
  • Parfaire la définition du programme : Besoins fonctionnels, techniques, exigences de qualité
  • Procéder au choix de la maîtrise d’œuvre ; dans un 2ème temps des entreprises
  • S’assurer pendant toute cette période que le projet préparé par la maitrise d’œuvre est cohérent avec les exigences du programme
  1. Pendant la durée des travaux, le représentant du MAO assurera une présence permanente sur place pour :
  • Représenter le MOA auprès des différents intervenants : MOE, BET, entreprises et des partenaires extérieurs.
  • Accompagner et superviser le MOE dans la planification et l’organisation du chantier, la tenue des objectifs de coût et de délais, la qualité des travaux et la sécurité des personnes.
  1. A la fin des travaux, le représentant MAO assistera le MAO pour :
  • Procéder aux opérations de réception ;
  • Etablir le décompte final
  • Constituer le « Dossier des ouvrages exécutés » : Plans à jour, comptes rendus, notices, garanties …

Profil du candidat

Formation :

De formation Bac +2 à Bac +5 Bâtiment, vous possédez une première expérience sur un poste similaire.

Expérience :

Vous maîtrisez tous les corps de métiers (VRD, Gros Œuvre, Second Œuvre, fluides) et êtes familier de la conduite de travaux.

Votre sens de l’organisation et de l’analyse ainsi que votre culture générale du bâtiment sont des qualités importantes pour la réalisation de votre mission. Dans la mesure où vous êtes en relation avec des interlocuteurs différents, votre sens relationnel et l’adaptabilité de votre discours faciliteront votre travail quotidien.

Un premier contact avec l’Afrique serait un plus.

Langues :

  • Maîtrise du français et de l’anglais à l’écrit et à l’oral

Qualités requises :

  • Sens de l’initiative, capacité à identifier un besoin
  • Sens des relations humaines
  • Ouvert d’esprit et inventif
  • Rigoureux et appliqué
  • Capacité à travailler sous la pression

Autres :

  • Parfaite maîtrise du Pack Office
  • Connaissance des logiciels DAO
  • Capacité à évoluer dans un contexte interculturel
  • Capacité à s’intégrer à une équipe et une structure existante
  • Grande autonomie et fortes capacités organisationnelles

Conditions :

Pour postuler :

CONDITIONS

  • Poste basé à Yaoundé durant les premières semaines puis à Douala, déplacements réguliers entre Yaoundé et Douala
  • Contrat Volontaire de Solidarité International (VSI) de 12 mois.

NB : Les candidatures camerounaises ne peuvent être prises en compte dans ce type de contrat.

  • Indemnités : 500 € nets mensuels
  • Logement mis à disposition par Solidarité Technologique
  • Sécurité sociale, mutuelle et assurance rapatriement pris en charge
  • Billet A/R et visa pris en charge

 

DOSSIER DE CANDIDATURE

  • CV avec 2 références
  • Lettre de motivation

 

Le dossier de candidatures est à adresser exclusivement par e-mail à

armelle.defautereau@la-guilde.org

avec en objet : « Recrutement Représentant MOA »

 

Clôture des candidatures :             28 février 2019

NB : Les candidatures seront étudiées au fur et à mesure.

Entretiens en France (Paris) :         fin février-début mars 2019

Stage de préparation au départ (Paris) : date à convenir

Démarrage de la mission (Cameroun) :   courant mars 2019


Nos offres de mission similaires

Aucune mission disponible