Les livres de la compétition 2016

pour la Toison d'or du livre d'aventure vécue 2016

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Livres Dijon 2016 Alex Honnold

Alex Honnold – Solo intégral de David Roberts, Éditions Guérin.
À 30 ans, Alex Honnold a gravi, sans aucune assurance, des voies de hauteurs et de difficultés sans précédent. Déjà célèbre aux États-Unis, il arrive en France avec ce livre choc dont la lecture vous laissera les mains moites. Pourtant ce jeune homme est loin d’être un casse-cou inconscient.

Livre Dijon 2016 Dans les pas du fils

Dans les pas du fils de Renaud et Tom François, avec Denis Labayle, Éditions Kero.
Entre Renaud et son fils Tom, c’est l’incompréhension. À 17 ans, l’adolescent semble glisser sur une mauvaise pente : échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire : la traversée à cheval et à deux des steppes d’Asie centrale, aux confins du Kirghizstan. Pendant trois mois, le père et le fils vont franchir des montagnes, traverser des déserts, rencontrer des personnages insolites, reproduire les gestes simples des nomades… Surtout ils vont vivre une incroyable aventure humaine au cours de laquelle ils seront obligés de compter l’un sur l’autre. Chacun avec un objectif : pour Renaud, aller à la rencontre de son fils ; pour Tom, découvrir un père pour, à son tour, devenir un homme.

Livres Dijon 2016 Frontières

Frontières d’Olivier Weber, Éditions Paulsen.
Franchir les frontières pour Olivier Weber, c’est l’occasion de portraits en tous genres avec humour, enchantement et gravité, mais aussi de réflexions sur la mondialisation, les fissures des confins et la planète de demain, le tout dans la tradition des grands récits de voyages littéraires.

Livres Dijon 2016 Là où je continuerai d'être

Là où je continuerai d’être de Linda Bortoletto, Le Passeur Éditeur.
À l’aube de ses 30 ans, Linda possède tout pour être heureuse : un mari dévoué, une carrière prometteuse, une situation confortable. Quand son père meurt, elle prend conscience que cette existence agréable ne correspond pas à ce qu’elle est. Ce constat sans appel la pousse à changer radicalement de vie. Elle divorce, abandonne sa carrière et garde, pour unique boussole, ses rêves de voyage au cœur d’une nature sauvage.
Elle part, seule, aux confins de la Sibérie, au Kamtchatka, et partage le quotidien de nomades éleveurs de rennes. Son périple est ponctué de rencontres chaleureuses ou incongrues, de longues marches dans l’immensité glacée, d’échanges simples et authentiques. Un voyage initiatique à la découverte de ce grand inconnu : soi-même. Un hymne à la nature et à la vie.

Livres Dijon 2016 Le grand marin

Le grand marin de Catherine Poulain, Éditions de l’Olivier.
Une femme rêvait de partir. De prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…
C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade. Traîne dans les bars. En attendant de rembarquer. C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.