Les Cafés de l’Aventure – mardi 7 janvier 2020

organisé par La Guilde

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

Depuis 2002, le Zango Bar accueille les Cafés de l’Aventure. Pour que l’entrée reste gratuite, nous vous remercions de prendre au moins une consommation au cours de la soirée !

Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée :

Les frères Molcard
Lauréats 2018 des Bourses de l’Aventure de La Guilde

Planter 10 000 arbres pour la souveraineté alimentaire des communautés vulnérables lors d’un voyage à vélo de 12 000 km. C’est le défi que se sont fixés Joseph et Raphaël Molcard. Du Vietnam jusqu’en France, les deux frères sont allés à la rencontre d’orphelinats et de communautés pour leur proposer un soutien technique et financier afin de planter des forêts comestibles. Composées d’arbres, d’arbustes et de divers végétaux, tous utiles à l’Homme, la forêt comestible est un outil résilient dans la recherche d’autonomie alimentaire de ce dernier.

C’est pour fournir cet outil que les deux frères ont pris leurs bicyclettes. A travers l’Asie, l’Inde, le Moyen-Orient et l’Europe, c’est un voyage riche d’aventures et de questionnements sur nos sociétés et sur les défis à venir que Raphaël et Joseph ont finalement terminé en août 2019.
https://www.facebook.com/zangoleshalles?ref=hl

 

Expédition Escondida
En présence d’Olivier Merbau

1914 : avec la déclaration de guerre, les îles allemandes du Pacifique se retrouvent isolées et le commandement militaire impérial est contraint de sous-traiter les opérations à des soldats de fortune comme Corto Maltese, opérant depuis une île secrète, l’Escondida.

2020 : c’est une croyance assez répandue qu’il n’y aurait plus aucune terre à découvrir depuis que l’aviation et les satellites ont réduit les distances. Mais dans ce Pacifique immense et quand même mal cartographié, chercher une île considérée comme imaginaire peut ne pas être aussi futile qu’il y paraît. Le navigateur, écrivain et traducteur Olivier Merbau, membre de la Société des Explorateurs Français, a l’ambition de découvrir cette dernière terra incognita et d’en dresser un inventaire aussi précis que possible avant qu’elle ne disparaisse sous les eaux à cause du réchauffement climatique. Île ou pas, arpenter ces eaux peu fréquentées sera dans tous les cas utile à la science : son navire Argo – 10 mètres de long seulement – va devenir le plus petit navire océanographique au monde en accomplissant sur plusieurs années une mission qui participe à plusieurs programmes scientifiques : Argo (étude des courants marins), SensOcean (océanographie physique), Planktidex (étude du plancton), Magsail (magnétisme terrestre), ou encore Kétos (étude des cétacés). Les territoires abordés seront aussi étudiés de même que les populations locales qui comptent parmi les plus isolées et les plus délaissées de la planète. Et des opérations de nettoyage du littoral seront aussi menées pour remettre en état ce qui n’aurait jamais dû être souillé.

Le choix d’un navire aussi petit qu’Argo relève du choix délibéré d’impacter au minimum le milieu : propulsion à la voile, autonomie électrique et en eau douce, récupération de tous les déchets. Olivier Merbau, qui a organisé la « Longue Route 2018 » à l’occasion du cinquantenaire de Bernard Moitessier, entend ainsi œuvrer dans la même voie : celle de la connaissance, du partage et de l’entraide, bien loin de l’esprit de compétition que Moitessier avait perçu comme menant ce monde à la ruine.

Plus de renseignements sur https://expedition-escondida.pagexl.com
et sur www.facebook.com/expeditionescondida

Pour mémoire : www.longueroute2018.com
et https://oliviermerbau.pagexl.com