Les Cafés de l’Aventure, lundi 4 novembre 2019

La Guilde vous convie aux Cafés de l'Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Exceptionnellement le rendez-vous aura lieu un lundi, merci de bien le noter !

au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !

Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée :

Dakar à vélo en 20 jours
Après avoir traversé la France, l’Europe, l’Himalaya, le Népal, le Tibet à vélo, Stéven Le Hyaric viendra nous présenter son Paris-Dakar à vélo.Ce projet, c’était le projet d’un homme de 32 ans qui avait le rêve idéaliste d’éveiller des consciences sur le dérèglement climatique et la désertification en s’exposant à la chaleur sur une trace de 5 600 km entre Paris et Dakar en moins de 20 jours, à vélo.

Un record du monde, une première, un clin d’œil aussi à Pierre-Georges Latécoère qui, dès décembre 1918, imagine une « ligne » aérienne reliant la France au Sénégal en passant par l’Espagne et le Maroc.
Stéven Le Hyaric viendra également nous présenter en avant-première son nouveau projet : « 666 ».
666 pour 6 déserts les plus durs du monde sur 6 continents en 6 mois…

www.stevenlehyaric.net

 

SEA-ICE Greenland est un projet d’expédition itinérante sur le thème du changement climatique lancé en janvier 2016 et qui a finalement vu le jour au Groenland en mars 2019. Porté par Guilhem Pouxviel et Guillaume Bertocchi, ce projet se voulait avant tout pluridisciplinaire. Il s’agissait tout d’abord de réaliser une remontée le long de la côte nord-ouest du Groenland sur la banquise à ski en tractant un traîneau appelé pulka. Ce moyen de locomotion nous permettait de partir en autonomie, à la rencontre des populations Inuit des différentes communautés de l’archipel d’Upernavik, d’en apprendre plus sur les pratiques de chasse et de pêche locales, et de nous confronter directement aux changements environnementaux actuellement à l’œuvre dans cette région de l’Arctique. Le but était aussi de partager cette aventure avec les plus jeunes à travers un jumelage entre classes de primaire en France, Belgique et au Groenland, mais aussi auprès du grand public à travers les images rapportées de l’expédition.

Comme souvent en expédition il faut savoir improviser et s’adapter constamment aux contraintes changeantes, mais peut-être plus encore lorsque l’on met les pieds au Groenland. Nous n’avons pas dérogé à la règle. Après de premières difficultés logistiques nous avons dû changer notre itinéraire, partir plus au sud et nous confronter à divers imprévus nous imposant de nous replier. Après cette tentative, nos chemins se séparent. Une gelure impose à Guilhem d’éviter toute nouvelle exposition au grand froid. Il se rend alors dans une petite communauté proche de la ville d’Ilulissat afin de faire avancer les objectifs scientifiques et éducatifs du projet tandis que Guillaume retente sa chance au nord, sur l’itinéraire initial. La météo et les conditions de banquise très printanières lui demandent une fois de plus de revoir ses plans…
https://seaicegreenland.wixsite.com/sea-ice