Les Cafés de l’Aventure du mardi 8 janvier 2019

La Guilde et la Société des Explorateurs Français vous convient aux Cafés de l'Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


Important : il n’y aura pas de rendez-vous en décembre au Zango bar

au ZANGO BAR
15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.

L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !


Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

 

Les invités de la soirée :

Les montagnes de l’ouest de la Mongolie abritent les yourtes des éleveurs nomades bayad. C’est dans le campement d’une famille modeste, que Marc Alaux, infatigable arpenteur des steppes mongoles, s’est retiré le temps d’un hiver pour s’initier au métier de berger et se nourrir de silence et d’espace.

Le temps s’étire calmement sur la ligne pure de la steppe enneigée, mais le froid et les loups accablent les troupeaux. Et la vie dans cette nature libre impose de renouer avec les tâches manuelles, qui disent ce qu’on vaut réellement. Au face-à-face avec soi-même s’opposent heureusement l’intimité fraternelle de l’hivernage ainsi que les visites, les chants, les rituels et les festivités du Nouvel An.

Il vient de publier un livre sur cet hivernage intitulé Ivre de steppes. Un hiver en Mongolie (Éd. Transboréal) et il pourra signer des dédicaces à la fin de son intervention.

Écho d’une existence à l’inverse de la demi-mesure, son récit vibre de l’expérience accomplie et rappelle que seule la passion guide l’homme dans l’immensité.

 

Le Cyclotour d’Europe Musical

Durant 8 mois, en solitaire et à vélo, Alexandre Hagenmuller a arpenté les routes d’Europe à la rencontre de musiciens de tout le continent. L’objectif, créé un film documentaire – « Universelle et sans frontière », réalisé en septembre 2018 – et un album en libre écoute sur internet afin de rendre compte de la richesse et la diversité culturelle au sein de l’Europe et mettre en avant la musique comme moyen d’abaisser les frontières physiques ou de la langue.

S’appuyant sur des photos prises pendant tout le parcours, des mini-reportages et des sons enregistrés aux quatre coins du vieux continent, Alexandre nous fait partager son expérience. Des anecdotes de rencontres, de galères et de belles surprises pour une ode à l’ouverture à l’autre, à l’humanisme et à l’espoir dans l’avenir.