Les Cafés de l’Aventure du mardi 3 juillet 2018

La Guilde et la Société des Explorateurs Français vous convient aux Cafés de l’Aventure

Un article de Cléo Poussier-Cottel


au ZANGO BAR

15 rue du Cygne 75001 Paris (métro Etienne Marcel) à partir de 20h00.
L’entrée est gratuite, et pour qu’elle le reste, nous vous remercions de prendre au moins une consommation lors de cette soirée !
Cette initiative a pour idée de rassembler de manière conviviale et régulière les acteurs de l’aventure animés par le même esprit de découverte du monde. C’est donc tous les premiers mardis du mois que nous vous proposons de venir nous retrouver au Zango, pour exposer vos projets ou partager un retour d’expédition, de manière informelle.

Les invités de la soirée seront : Éric Carpentier et Stéphane Nedelec

En 2014, une 2 CV grimée en ballon de foot traverse le continent américain de Montréal à Rio de Janeiro, jusqu’à parader au cœur de la folie festive de la Copa do Mundo brésilienne – inévitablement transformée par cinq mois et 25 000 kilomètres de voyage. À l’heure où le grand jeu reprend en Russie, elle raconte sa route, ses doutes, ses joies et son accomplissement dans un livre, Un (voyage en) Ballon. Écrit par Éric Carpentier, le texte navigue entre récit de voyage, conte introspectif et ode au jeu, pour un résultat final étonnant. Quant au second voyageur de ce road trip ludique, Pierre Pitoiset, il a réalisé le film PanAmerican Futbol diffusé tout l’été… depuis la 2 CV, dont le déguisement s’est enrichi de centaines de signatures venues tout droit des Amériques. Ou quand le bout du monde vient rendre visite.

Pour en savoir plus, proposer un lieu de projection ou commander le livre, rendez-vous sur www.acow.eu.

Éric Carpentier présentera son livre Un (voyage en) Ballon.

Tous les bénéfices tirés du livre et du film sont reversés au Collectif EN JEU, www.collectifenjeu.fr

 

Sur un bateau de 8 mètres de long, Stéphane Nedelec a traversé l’Atlantique à la rame

Parti le 10 décembre de Dakar au Sénégal, il a rejoint les côtes de la Guyane après 47 jours et 16 heures passées seul en mer. Vivre huit semaines dans ce nouvel univers a été une belle découverte pour Stéphane qui n’avait jamais vraiment navigué en haute mer auparavant. L’océan change de décor tous les jours, la vie à bord demande une grande capacité d’adaptation, et la rame de l’endurance physique. Sûrement pour ajouter un peu de piment à son aventure, Stéphane a chaviré deux fois durant son périple et subit quelques déboires. Au final, cela a été et restera un voyage extraordinaire.

Stéphane Nedelec est un habitué des périples au long court sur des terrains de jeux variés : courses de plusieurs jours dans le désert, en montagne et même au pôle Nord, 4×4 dans la brousse africaine, vélo et rando en montagne, et plusieurs road trips en famille dans plusieurs pays comme l’Afrique du Sud, le Cambodge ou les États-Unis. Il est le réalisateur du film « Il suffit d’y croire » qui raconte l’histoire de sa traversée de l’Atlantique.

 www.stephane-nedelec-aventure.com