Une Radio de la Paix en Irak

La Guilde a créé une Radio de la Paix en Irak, en partenariat avec Radios Sans Frontières, avec le support de l'Oeuvre d'Orient, de la Fondation Follereau, de la Fondation Mérieux, du Fonds de Dotation Agnès b.

Genèse :

Durant l’été 2014, des centaines de milliers de déplacés, dont une majorité de chrétiens, fuient l’invasion de Daech et se réfugient au Kurdistan irakien, laissant derrière eux leur habitation, leur travail, leur école, leur vie. Ils viennent rejoindre d’autres centaines milliers de réfugiés syriens déjà accueillis dans cette partie de l’Irak. Aujourd’hui, le Kurdistan irakien compterait 2,5 millions de déplacés.

La Guilde, Organisation Non Gouvernementale, reconnue d’utilité publique, sous l’impulsion de son vice-président Hugues Dewavrin et du Dr Frédéric Tissot, ancien Consul général de France à Erbil, lauréat des bourses de l’Aventure de la Guilde, décide de créer une radio pour aider les déplacés et leur donner une voix.

Pour se faire, la Guilde s’allie à Radios Sans Frontières, ONG fondée et présidée par Guillaume Battin, ancien volontaire de la Guilde. L’ONG dans son intégralité s’investit dans le projet.

En septembre 2014, deux bénévoles proches de la Guilde, se rendent sur place et confirment l’urgence d’agir pour les personnes déplacées.

En octobre 2014, La Guilde et Radios Sans Frontières lancent une mission exploratoire à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan irakien afin de préciser le besoin et faire un état des lieux existants. Elles confirment le besoin et prennent connaissance de l’existence d’une radio chrétienne syriaque, à Karakosh, co-financée par l’Œuvre d’Orient (association chrétienne au service des églises d’Orient), et détruite lors de l’invasion par Daech. Ses équipes ont été disséminées dans les camps de déplacés.

La Guilde contacte donc l’Œuvre d’Orient afin de s’engager comme partenaire dans le projet. Monseigneur Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient, confirme sa détermination à re-créer une radio chrétienne ouverte à tous les déplacés et réfugiés.

Le projet de Radio Al Salam (Radio de la Paix, en arabe) est fondé. La radio sera chrétienne et donnera la parole à tous les déplacés, chrétiens, musulmans, et yézidis accueillis au Kurdistan avec des plages horaires spécifiques pour toutes les communautés qui vivaient en Paix avant l’arrivée de Daech.

En 2015, la Fondation Raoul Follereau, la Fondation Mérieux, le Fonds de Dotation Agnès b., rejoignent le projet comme partenaires.

A la suite d’une mission de Radios Sans Frontières, de la Guilde et de l’Œuvre d’Orient, un premier essai sur la bande FM est un succès en mars 2015. La radio retransmet en live par internet.

Caractéristiques :

Radio Al Salam s’est vu attribuer par les autorités kurdes une première autorisation de fréquence en décembre 2014, puis une nouvelle autorisation de fréquence en mars 2015.

Elle émet sur 94,3 FM à Erbil à une puissance de 2 kiloWatts.

Son rayon d’émission varie entre 60 km et 80 km autour de la ville.

Sa page facebook est : https://www.facebook.com/RadioAlSalam

Le site : www.radioalsalam.com