Historique des projets de la Guilde

Les projets depuis les années 80

PROJETS GUILDELa Guilde, forte de ses évolutions structurelles récentes, ainsi que de son projet associatif s’affirme professionnellement sur des thématiques de post urgence, développement et même développement durable.

Les projets de La Guilde en activités actuellement sont tous en partenariat (Consortium) avec des acteurs pointus sur des domaines très précis :

Projet de recyclage D3E (Depuis 2011) au Cameroun avec Solidarité Technologique.

La Radio de la Paix (Depuis 2014) au Kurdistan irakien avec Radios Sans Frontières.

– Les Ecrans de la Paix (Depuis 2015) au Kurdistan irakien avec Cinémas du Monde.

Ecuasol : Programme enfance en difficulté (Depuis 2001) en Equateur.

La Guilde, avait dès les années 1980 mené de nombreuses opérations d’urgence Humanitaire, notamment en Afghanistan. Son Service intervention qui gère directement ses projets a été créé en Juin 1981 afin de pourvoir aux besoins structurels nécessaires. À cette même époque, elle a initié la CHD (Coordination d’Agen) qui deviendra membre fondateur de Coordination SUD et le Forum d’Agen, lieu de nombreux échanges sur les thématiques Humanitaires.

La Guilde a toujours été présente au plus près des populations via ses nombreux partenaires locaux. La Guilde dans ses actions au quotidien coopère étroitement avec des partenaires sur le terrain, et a toujours été régie par les valeurs qui sont les vôtres, basées sur les principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance.

Les projets de La Guilde ont été nombreux depuis les années 80, que ce soit dans les grandes urgences comme pour le Tsunami d’Asie du Sud Est de 2004, mais aussi des contextes plus difficiles d’accès comme au moment du Cyclone Nargis en Birmanie.

Depuis 2010, elle a mené a bien les objectifs d’un lot de Consortium important dont elle été chef de file :

– Projet de sécurité alimentaire au Mali (2010/2014 – Financé par le CG 92), dont l’objectif premier était la création par des centaines d’apiculteurs de Coopératives, fédérées en Union de Coopératives au plan régional. Notre projet est donc de permettre à ces structures d’être durables et autonomes bien au-delà de la durée de notre action, afin de garantir cette sécurité économique et nutritionnelle.

– Projet en Consortium au Niger (2010/2013 – Financé par le MAE), avec la formation de centaines de femmes artisanes. Notre projet, ciblé sur le genre, utilisait le levier économique pour offrir à ces artisanes sur les 8 régions du Niger, un complément financier pour faire face aux périodes de soudures difficiles dans ces régions.

– Projet au Sud Liban (2009/2012 – Financé par l’AFD notamment), lancé aux lendemains de la Guerre en 2006, un projet d’envergure auprès de centaines d’oléiculteurs de confessions différentes. L’objectif était de relancer l’activité économique en ciblant l’ensemble de la chaîne de l’oléiculture, en partant de la pépinière, aux services agricoles, à la production, l’embouteillage et également la commercialisation internationale de l’huile.