Eau de Coco, nouvelle association partenaire du VSI !

Entretien avec Stéphane Hamouis, Coordinateur du réseau Eau de Coco

Un article de Lisa Coldefy, stagiaire Volontariat & Stéphane Hamouis, Coordinateur réseau d'Eau de Coco


Le pôle VSI de La Guilde vient de signer un nouveau partenariat avec l’ONG Eau de Coco, afin d’envoyer des volontaires à Madagascar. Stéphane HAMOUIS, Coordinateur du Réseau Eau de Coco, nous en dit un peu plus sur cette association et ses projets.

1 – Comment est née Eau de Coco ?

José Luis Guirao, jeune vétérinaire espagnol, se rend dans le début des années 90 dans la province de Battambang au Cambodge pour un volontariat auprès de l’association Vétérinaires Sans Frontières. A cette époque, le Cambodge sortait de la période des Khmers Rouges, beaucoup de familles et d’enfants vivaient dans les rues. Avec quelques amis, il décida, en 1994, de créer un petit projet d’aide aux familles démunies nommé Ptea Teuk Dong (La Maison de l’Eau de Coco) car l’Eau de Coco, très nutritive, permettait de répondre aux problèmes de malnutrition.

Au fur et à mesure des années, de nombreux bénévoles ont rejoint cette initiative et ont permis de développer des projets au Rwanda, au Brésil puis à Madagascar. Des structures en Europe ont également été créées dont Eau de Coco France.

Aujourd’hui l’ensemble des structures (celles des terrains et celles de soutien) a été rassemblé au sein d’un réseau nommé tout naturellement Eau de Coco.

Notre Histoire

Credit : Eau de Coco

2- Quel est le but d’Eau de Coco ?

Notre mission est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes défavorisées, particulièrement les femmes et les enfants, dans des domaines comme l’éducation publique et scolaire, le développement culturel et sportif, la santé, le développement durable et agricole.

Dans le cadre de ce défi, Eau de Coco, s’appuyant à la fois sur ses compétences et son expertise ainsi que sur les besoins prioritaires des zones d’intervention, a défini 3 axes d’intervention :

Axe n°1 : L’éducation et la lutte contre le travail infantile

Axe n°2 : L’inclusion sociale

Axe n°3 : Le respect de l’environnement

Notre Mission

Credit : Eau de Coco

3 – Plus concrètement, quelles sont les actions menées par Eau de Coco ?

Nous intervenons aujourd’hui à travers 3 programmes :

– Le programme Bel Avenir à Madagascar. Notre zone d’intervention est dans 2 régions : Atsimo-Andrefana (Tuléar) et Haute Masiatra (Fianarantsoa) où aujourd’hui 30 000 femmes et enfants bénéficient chaque année de nos différentes activités comme la gestion d’établissements scolaires dans des zones démunies, la création de centres de formation musicale, artistique et sportive, l’aide nutritionnelle à des mères de familles et enfants démunis, l’accueil de jeunes adolescentes dans des centres et foyers sociaux ou encore des centres de formation agricole…

Ce programme est géré localement par l’ONG Bel Avenir.

– Le programme Coconut Water au Cambodge. Dans le district de Battambang, nous permettons à près de 5 000 femmes et enfants d’être appuyés dans leur développement personnel. Nos actions sont réalisées en grande partie avec les écoles publiques de Battambang.

Ce programme est géré localement par Coconut Water Cambodia.

– Le programme ESIP (Education à la Solidarité et à la Paix) mené en collaboration avec l’ensemble des membres du réseau Eau de Coco, il consiste à témoigner, informer et comprendre ensemble la solidarité internationale et permettre à tous d’échanger et agir à travers des projets de correspondances scolaires, de chantier solidaire et de séjours interculturels.

Cours de percussions Credit : Eau de Coco

4 – Pourquoi avez-vous décidé de faire appel à des VSI ? De quelle manière vont-ils contribuer à vos projets ?

A Madagascar, nous travaillons dans des zones où peu de personnes ont été formées à la gestion de projet ou à certaines compétences techniques. Nous sollicitons des VSI pour apporter un savoir-faire, permettre à nos projets d’être mis en place et accompagner l’équipe locale à son autonomie.

Le rôle d’un VSI est essentiel dans le bon fonctionnement de nos projets tant professionnellement qu’humainement.

5 – Quel est le profil de volontaire que vous recherchez ?

Au-delà des compétences dans la gestion de projet ou de compétences techniques très spécifiques (Enseignement, Agricole…), nous  recherchons des personnes ayant foi dans la solidarité et engagées dans le respect au quotidien de valeurs.

6 – Quelles sont vos perspectives avec l’ONG Bel Avenir à Madagascar ?

L’ONG Bel Avenir est l’organe qui gère au quotidien notre programme à Madagascar. Notre objectif est qu’elle devienne indépendante et autonome dans son fonctionnement et qu’elle puisse répondre avec qualité aux besoins de la population du Sud de Madagascar.

Toutes les informations complémentaires sont sur le site Internet de l’association (http://eaudecoco.org/).

Et ce partenariat commence dès maintenant, avec la participation de Claire et José à la formation au départ de juillet, les 2 VSI envoyés par Eau de Coco à Madagascar !